Le fardeau de l'homme blanc: l'échec des politiques occidentales d'aide aux pays pauvres

Couverture
Editions Markus Haller, 2009 - 512 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Depuis les années cinquante, les pays riches ont dépensé 2300 milliards de dollars pour l'aide au développement sans réussir à éradiquer la pauvreté. Que s'est-il passé? L'économiste William Easterly analyse cet échec en démontant les mythes de l'aide au développement, souvent dus à l'illusion de l'homme blanc de pouvoir planifier le progrès des pays pauvres. Selon Easterly, les pays pauvres ont besoin de développer leurs propres marchés. Les pays riches devraient les épauler dans leurs efforts concrets, issus de leur propre inventivité, plutôt que leur imposer un modèle économique préconçu.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Sommaire
7
Corps du texte
9
Parties annexes
479
Index
505
Quatrième de couverture
513
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques