Journal des règnes de Louis XIV et Louis XV, de l'année 1701 à l'année 1744: Recueilli et édité avec introd. et notes

Couverture
A. Durand et Pedone Lauriel, 1866 - 659 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 119 - Car tel est notre plaisir ; et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, Nous avons fait mettre notre scel à cesdites présentes, sauf en autres choses notre droit et l'uni rut en toutes.
Page 356 - ... car tel est notre plaisir. Et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, nous y avons fait mettre notre scel. Donné à Versailles au mois de janvier, l'an de grâce mil sept cent cinquante, et de notre règne le trente-cinquième.
Page 115 - Louis , par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre , à tous présens et à venir, salut.
Page 355 - Si donnons en mandement à nos amés et féaux conseillers les gens tenant notre cour de parlement à Paris...
Page 361 - la main à l'exécution de la présente ordonnance, qui « sera lue, publiée et affichée partout où besoin sera.
Page 617 - Chàteaulandon ; ce fait, mis sur une roue, la face tournée vers le ciel, pour y demeurer tant et si longtemps qu'il...
Page 64 - A l'égard du duc , le jugement fut concerté avec les pairs, et portoit quil seroit tenu d'en user avec plus de circonspection., et de se comporter à l'avenir d'une manière irréprochable , et telle qu'il convient à sa naissance, et à sa dignité de pair de France.
Page 356 - Registrées en la chambre des comptes, ouy le procureur général du Roy, pour être exécutées selon...

Informations bibliographiques