Recherches sur les antiquités de la ville de Vienne, metropole des Allobroges, capitale de l'empire romain dans les Gaules et des deux royaumes de Bourgogne

Couverture
Chez Millon Jeune Libraire, 1828 - 567 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 192 - V grand portail , eu trois cordons difFércns , et dans trente-neuf niches , représentent l'histoire de la naissance, de la vie et de la mort de Jésus-Christ Ce dessin n'étant point parti d'un esprit peu savant , on y voit en même temps, sur chaque chose représentée, c'equeles prophètes en ont prédit, et ce que le vieux Testament en a exprimé par ses figures mystérieuses.
Page 458 - ... lecteurs. La simplicité la plus monacale règne dans toutes ces compositions ; les fenêtres sont entourées de bandeaux lisses pour toute décoration. L'église n'était pas commencée en 1659, époque à laquelle écrivait Chorier. Cet historien dit seulement « qu'une chapelle voûtée, qui sera jointe à plusieurs autres, y est cependant une arrhe de la promesse publique pour la construction du reste. » Nous n'avons pas trouvé trace d'une construction plus ancienne dans l'église actuelle,...
Page xlvi - BENEFICIUM. CONSECUTA. EST. IDEM. DE. FRATRE. EJUS. POSSUM. DICERE. MISERABILI QUIDEM. INDIGNISSIMOQUE. HOC. CASU. UT. VOBIS. UTILIS. SENATOR. ESSE. NON. POSSIT.
Page 227 - ... chapelle lui est redevable. Elle est ornée en dedans de tous côtés d'une peinture fort ancienne , et qui montre assez qu'elle n'est pas l'ouvrage d'un mauvais peintre : le paradis , le purgatoire et l'enfer y sont représentés, et ce n'est pas sans beaucoup d'art et d'invention. L'histoire du martyre de saint Maurice , et tout ce qu'en disent les légendes , y remplissent aussi toute la muraille d'un côté, y étant peinte de la main du même ouvrier. Au-dessous est représentée une procession...
Page 163 - St-Romain, la détruisit dans une unit. Dans la même vigne, il a été rencontré une autre mosaïque, il ya cinq ans, qui a plus de vingt pieds de long sur douze à quinze de large. Le tableau du milieu représente Orphée coiffé du bonnet phrygien, assis et pinçant de la lyre. Le reste du pavé comportait cinquante tableaux plus petits, offrant quelques-uns des rosaces, d'autres des oiseaux, elles autres des quadrupèdes. Ce parquet, infiniment curieux, et qui peint si bien la puissance de la...
Page ix - Carlhaginois du temps même d'Alexandre, que le nom de Rhône fut imposé par eux à Amilcar pour gratifier notre nation. Les Candiots n'ont été non plus inconnus aux Gaulois : ils ont eu autrefois une haute réputation, s'étant assujetti toute la Grèce sous leur roi Minos. Aristoten'en a pas désapprouvé le gouvernement et la politique. 11 est assuré qu'ils n'ont pas toujours été si lâches qu'ils l'étaient du temps de S. Paul qui les nomme menteurs, mauvaises bêles et ventres paresseux.
Page 454 - ... et si vraisemblable que toutes les religions l'ont persuadée. Les Romains les appelaient Génies, parce que ces Esprits s'attachent à nous suivre dès le moment que nous sommes engendrés ; et il n'est pas nécessaire de parler ici de l'entretien de Brutus avec son mauvais Génie, avant la bataille où il fut défait. Ils attribuaient presque toutes leurs actions à leur Génie , c'est-àdire aux fortes pensées qu'il leur inspirait ; et ce que nous appelons suivre son Génie est encore une...
Page ix - Le nom leurs armées, et peut-être laissèrent dans Vienne, qui était la métropole de ce peuple, quelques-uns de leurs capitaines, pour maintenir par leur présence la bonne intelligence de cette nation avec la leur. Peut-être que l'un d'eux s'y rendit rccommandable par de nouveaux ouvrages et des réparations publiques, et que s'appelant Venerius, il s'y éternisa par ses bienfaits.
Page 402 - ... esprit avare celle de beaucoup d'or. De ces deux « statues, l'une était un colosse qui représentait un « jeune homme nu, comme les anciens peignaient leurs « athlètes et leurs pancratiastes, et cette nudité ne « permet pas que l'on doute qu'elle ne fût l'ouvrage
Page 17 - ... moulins et de prés dépendant d'un domaine appelé Macabrey, qui fut donné au chapitre de Saint-Maurice de Vienne, en Dauphiné, par un certain Marc A pvril, citoyen de la même ville , et dont ce domaine a retenu le nom. « Je n'ignore pas néan» moins, ajoute Chorier, que ce mot a été ap» pliqué à d'autres sens, et entre autres au Branle » de Macabrey , dont nos pères ont fait des li

Informations bibliographiques