Rome, ses novateurs, ses conservateurs et la monarchie d'Octave-Augusta: Études historiques sur Lucrèce, Catulle, Virgile, Horace, Volume 1

Couverture
Au comptoir des Imprimeurs-Unis, 1846
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 191 - L'amour, pour l'ordinaire, est peu fait à ces lois, Et l'on voit les amants vanter toujours leur choix. Ja,mais leur passion n'y voit rien de blâmable, Et dans l'objet aimé, tout leur devient aimable: Ils comptent les défauts pour des perfections. Et savent y donner de favorables noms.
Page 194 - Plus Mars que Mars de la Thrace , Mon père victorieux Aux rois les plus glorieux Ota la première place. Ma mère vient d'une race Si fertile en demi-dieux, Que son éclat radieux Toutes lumières efface '. Je suis poudre toutefois, Tant la Parque a fait ses lois Égales et nécessaires.
Page 352 - O quid solutis est beatius curis? cum mens onus reponit, ac peregrino labore fessi venimus larem ad nostrum, desideratoque acquiescimus lecto. Hoc est quod unum est pro laboribus tantis.
Page 42 - Ignoratur enim quae sit natura animai, nata sit an contra nascentibus insinuetur, et simul intereat nobiscum morte dirempta an tenebras Orci visat vastasque lacunas...
Page 191 - La pâle est aux jasmins en blancheur comparable; La noire à faire peur une brune adorable; La maigre a de la taille et de la liberté; La grasse est dans son port pleine de majesté; La malpropre sur soi de peu d'attraits chargée...
Page 335 - Nam castum esse decet pium poetam Ipsum, versiculos nihil necesse est, Qui tum denique habent salem ac leporem, Si sunt molliculi ac parum pudici Et quod pruriat incitare possunt, 1o Non dico pueris, sed his pilosis, Qui duros nequeunt movere lumbos. Vos, quod milia multa basiorum Legistis, male me marem putatis ? Pedicabo ego vos et irrumabo.
Page 191 - L'amour pour l'ordinaire est peu fait à ces lois, Et l'on voit les amants vanter toujours leur choix: Jamais leur passion n'y voit rien de blâmable, Et dans l'objet aimé tout leur devient aimable; Ils comptent les défauts pour des perfections, Et savent y donner de favorables noms. La pâle est...
Page 210 - mea vita Septimille, huic uni domino usque serviamus, ut multo mihi maior acriorque ignis mollibus ardet in medullis." Hoc ut dixit, Amor sinistra ut ante, dextra sternuit approbationem. Nunc ab auspicio bono profecti mutuis animis amant, amantur. Unam Septimius misellus Acmen mavult quam Syrias Britanniasque; uno in Septimio fidelis Acme facit delicias libidinesque. Quis ullos homines beatiores...
Page 94 - ... ramos. quod sol atque imbres dederant, quod terra crearat sponte sua, satis id placabat pectora donum. glandiferas inter curabant corpora quercus plerumque ; et quae nunc hiberno tempore cernis 940 órbita puniceo fieri matura colore, plurima tum tellus etiam maiora ferebat.
Page 71 - Atque in eo semper durum sufferre laborem, Hoc est adverso nixantem trudere monte Saxum, quod tamen e summo iam vertice rursum Volvitur et plani raptim petit aequora campi.

Informations bibliographiques