De la Chine, ou description générale de cet empire

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 52 - Peut-on rien voir de plus pernicieux ? Nos anciens tenaient pour maxime que , s'il y avait un homme qui ne labourât point, et une femme qui ne s'occupât point...
Page 275 - ... domestique de confiance : il ne doit la remettre qu'au mari. Celui-ci, après l'avoir accompagnée quelque temps à cheval ou dans un palanquin, prend les devants et court attendre à sa porte l'arrivée du cortège. On lui remet cette clef; il ouvre avec empressement la chaise, et du premier coup d'œil il apprécie sa chance et voit si on l'a bien ou mal servi. Il arrive quelquefois que l'époux mécontent referme subitement la chaise et renvoie la fiancée chez elle. Il suffit qu'il consente...
Page 69 - Lorsque le crime est énorme , l'empereur, en souscrivant à la mort du criminel, ajoute : « Aussitôt qu'on aura reçu cet ordre, qu'on l'exécute sans aucun délai. » Pour ce qui est des crimes...
Page 386 - ... trois ou quatre nuits , toute la Chine est en feu. Les villes, les villages, les rivages de la mer, les bords des chemins et des rivières sont garnis d'une multitude innombrable de lanternes de toutes les grandeurs et de toutes les formes.
Page 170 - ... suppose le luxe. Or le luxe, qui est l'abondance du superflu chez certains citoyens, suppose le manque du nécessaire chez beaucoup d'autres. Plus les riches mettent de chevaux à leurs chars, plus il ya de gens qui vont à pied ; plus leurs maisons sont vastes et magnifiques, plus celles des pauvres sont petites et misérables ; plus leurs tables se couvrent de mets, plus il ya de gens qui se trouvent réduits uniquement à leur riz.
Page 276 - ... part des viandes pour les offrir aux esprits : coutume qui se pratique dans tous les repas de cérémonie. Après avoir un peu mangé et gardé un profond silence , l'époux se lève , invite son épouse à boire, et se remet incontinent à table. L'épouse pratique aussitôt la même cérémonie à l'égard...
Page 30 - Le quatrième est chargé d'examiner le mérite des grands de l'empire, et de toutes les personnes décorées de titres, même purement honorifiques.
Page 233 - Les Mandarins Tartares peuvent demander un congé,. & l'obtiennent , foit pour aller à la rencontre de leur père ou de leur mère , de leur grand-père ou de leur grand'mere, qui reviennent malades du fond d'une Province ; foit pour aller au devant du cadavre de leur frère y ou pour affilier à- fes funérailles.
Page 3 - Lou qu'il lui donnait en apanage : « biniez, lui dit-il, votre peuple comme une tendre « mère aime son petit enfant, et vous gouvernerez « bien. Le gouvernement de votre famille doit être « le modèle du gouvernement de vos Etats. — II ne « faut que remplir les devoirs d'un bon fils, ajoute « Confucius, pour accomplir ceux d'un bon sujet.
Page 67 - La question extraordinaire est terrible : elle consiste à faire de légères taillades sur le corps du criminel , et à lui enlever la peau par bandes , en forme d'aiguillettes. Mais elle n'a lieu que pour les grands crimes , sur-tout pour ceux de lèze-majesté , et lorsque le criminel est parfaitement convaincu.

Informations bibliographiques