Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

dictionnaire aplhabétique

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 549 - Tout cela va le mieux du monde. Mais enfin coupons aux discours; Et que chacun chez soi, doucement se retire. Sur telles affaires, toujours, Le meilleur est de ne rien dire.
Page vi - Ses plus grands ennemis sont forcés d'avouer qu'il n'ya pas une seule ligne dans ses ouvrages qui soit un blasphème évident contre la religion chrétienne; mais ses plus grands défenseurs avouent que, dans les articles de controverse, il n'ya pas une seule page qui ne conduise le lecteur au doute et souvent à l'incrédulité.
Page vi - Toulouse lui a fait un honneur unique en faisant valoir son testament, qui devait être annulé comme celui d'un réfugié, selon la rigueur de la loi, et qu'il déclara valide, comme le testament d'un homme qui avait éclairé le monde et honoré sa patrie. L'arrêt fut rendu sur le rapport de M. de Senaux, conseiller (173s).
Page 497 - une pure menterie, disait-on, que les envieux lui ont prêtée ; car c'est un seul qui les a faits, et qui l'a connu, sondé son savoir et discouru avec lui, dira bien qu'il n'a rien emprunté d'ailleurs que du sien.
Page vi - Du côté des bergeries , son cas va le mieux du monde; mais certes, pour ce qui est des bergères, il ne saurait aller pis. Cette affaire veut une. sorte de soins dont sa nonchalance n'est pas capable. S'il attaque une place , il y va d'une façon qui fait croire que s'il l'avait prise il en serait bien empêché ; et s'il la prend , il la garde si peu, qu'il faut croire qu'une femme a été bien surprise quand elle a rompu son...
Page 194 - L'embarquement se fit au mois de février 1639 (A). Ils n'arrivèrent à Para qu'au mois de décembre suivant. On croit que les révolutions de Portugal, qui firent perdre aux Espagnols tout le Brésil , et la colonie de Para à l'embouchure de la rivière des Amazones , furent cause qu'on supprima la relation de ce jésuite (c) : on craignit que, ne pouvant plus servir aux Espagnols, elle ne fût d'ailleurs très-utile aux Portugais. Les exemplaires en devinrent extrêmement rares ; de sorte que...
Page i - Prospectus : leur bienveillance pour moi a été extrême ; i ..:ls à l'un d'eux il a échappé une petite inexactitude. Il donne à entendre que je reproduirai toutes les variantes. Je ne les ai pas promises, et je n'en relèverai que quelques-unes. Le Prospectus annonce que cette réimpression de Bayle sera enrichie de notes extraites de Chaufepié, Joly, la Monnoie, L.-J. Leclerc, Leduchat, Prosper Marchand, etc. Ces auteurs sont trèsconnus. Je crois cependant devoir indiquer précisément quels...
Page xvi - J'ai divisé ma composition en deux parties : l'une est purement historique, un narré succinct des faits; l'autre est un grand commentaire, un mélange de preuves et de discussions, où je fais entrer la censure de plusieurs fautes, et quelquefois même une tirade de réflexions philosophiques: en un mot assez de variété pour pouvoir croire, que par un endroit ou par un autre, chaque espèce de lecteur trouvera ce qui l'accommode...
Page 33 - L'ESPRIT est sujet aux maladies épidémiques tout comme le corps ; il n'ya qu'à commencer sous de favorables auspices, et lorsque la matière est bien préparée. La différence qu'il ya entre ces maladies et la peste, ou la petite vérole, c'est que celles-ci sont incomparablement plus fréquentes.
Page 485 - M. d'Amboise, aussi bien que la préface que Du Chesne ajouta, où, après avoir dit en général qui étoient Abélard et Héloïse, il rend compte de ce qu'il a fait pour rendre l'édition de ce célèbre dialecticien la meilleure qu'il a pu. Il parle honorablement de tous ceux qui l'ont aidé de leurs mss., et avoue devoir à M.

Informations bibliographiques