Rozmowy polsko-francuzko-niemieckie

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Fréquemment cités

Page 361 - C'est que vous allez les salir tout à l'heure dans les chemins ; j'ai pensé que ce n'était pas la peine de les décrotter.
Page 87 - Oui , je vous en prie. Mais ayez soin de les bien collationner ; car rien n'est si désagréable que d'avoir des livres incomplets. Je vous promets d'y faire attention. Tenez, en ouvrant ce volume, je trouve déjà une faute...
Page 225 - Alors j'encourageai mes camarades à passer le Rhin à la nage' et à nous emparer des canons. Cela nous réussit, malgré un feu bien soutenu de mousqueterie, dirigé sur nous : nous attaquâmes l'ennemi à l'arme blanche, et il s'en fit un massacre horrible.
Page 167 - Il est tout fait j le voilà. Après la déduction de ce qu'il vous a fourni et de tout ce qu'il a payé...
Page 259 - Non, elles sont comprises dans le prix de la vente , de même que toutes les autres décorations , les boiseries, les chambranles de marbre, les tringles, les sonnettes, et généralement tout ce qui tient au mur. Combien rapporte la maison avec ses dépendances? Elle n'a été louée jusqu'ici par bail que 7600 francs; mais le terme est expiré , et moyennant quelques légères réparations on peut en augmenter le rapport.
Page 326 - ... sont répandues sur le globe jusqu'à une certaine profondeur; l'air, qui met en feu ces matières inflammables, et d'autres choses cachées, soulévent la surface du globe, l'entr'ouvent, forment des montagnes et des Iles.
Page 34 - N'est-ce pas une erreur? Vous êtes dans l'erreur. C'est un conte. Cela se peut-il ? J'en doute. J'ai peine à le croire. Je n en crois rien. Vous plaisantez. Vous voulez rire. C'est bon pour rire. Cela est incroyable. C'est incompréhensible. C'est inou'i. Vous m'en faites accroire. Cela me passe. Vous badinez; vous vous moquez. A d'autres. Ciô è fuôri di dùbbio. Glièlo dirànno tùtti. Glièlo giôro. E vèro côme è vèro ch
Page 167 - C'est ainsi que parlent tous les mauvais débiteurs. Mes créanciers ne me donnent pas un jour de grâce , à moi.

Informations bibliographiques