Collection universelle des mémoires particuliers relatifs à l'histoire de France, Volume 7

Couverture
Et se trouve à Paris, 1785
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 156 - Roy entrèrent à cheval les seigneurs et les capitaines, bien habillez et montez ; et il les faisoit très-beau voir. Si mit en ladite ville capitaine et officiers, et fut ordonné par le Roy que le seigneur de Lore demeureroit aux champs avec les gens de guerre de l'ost : le lendemain tous passèrent par...
Page 217 - La Pucelle m'a dit en son logis, comme je la suis allé y voir^ que trois jours avant mon arrivée , elle avoit envoyé à vous , mon ayeule, un bien petit anneau d'or, mais que c'estoit bien petite chose, et qu'elle vous eust volontiers envoyé mieux, considéré voslre recommandation.
Page 147 - Elle chevauchoit tousjours armée de toutes pieces., revêtue d'habillemens de guerre, autant ou plus que capitaine de guerre qui y fut ; et quand on parloit de la guerre , ou qu'il falloit mettre des gens en ordonnance, il la faisoit bel...
Page 428 - Item, en ce temps avoit moult cruelle guerre, entre le roy et son filx ; et estoit le duc de Bourbon à l'aide du filx contre le père ; et se tenoit en fortes villes ou pays de Bourbonnois, accompaigné de foison gens d'armes , qui tout destruisoient son pays. Et d'autre part le roy estoit au pays de Berry ; car pour certain on alloit bien dix ou douze lieues que on n'eust trouvé que boire ne que manger, ne fruit , ne autre chose , et si estoit ou droit...
Page 423 - Saint-Denis, où ils furent bien receus; car quant virent tant de peuple , et qu'ils virent qu'on leur getta quatre ou cinq canons, furent moult esbahis; et au plustost qu'ils porent, s'enfouirent tous vers la porte Saint-Anthoine , et se boutèrent tous dans la forteresse.
Page 135 - Loheac son frère, et autres grands seigneurs, pour servir le roy Charles en son armée, lequel vint environ ce temps à Sully. Et d'autre part vint à Blois avec grande chevalerie le comte Artus de Richemont...
Page 127 - Surquoy il partit à très-grande haste de Paris, et se retira au bois de Vincennes, où il manda gens de toutes parts ; mais peu y en vint , car les Picards et autres gens qui tenoient leur party se prirent à délaisser les Anglois , et à les haïr et mépriser.
Page 18 - François : et lors lesdits capitaines à cheval chargerent sur lesdits coureurs anglois , et leur tinrent tellement l'escarmouche, qu'ils les contraignirent de descendre à pied prés de leur bataille. Cependant les susdits Anglois venoient en belle ordonnance...
Page 96 - Si fit on assembler plusieurs notables docteurs en théologie , et des bacheliers , .lesquels entrèrent en la salle où elle estoit ; et quand elle les veid , elle s'alla seoir au bout du banc , et leur demanda ce qu'ils vouloient. Lors il...
Page 103 - ROY d'Angleterre , faites raison au roy du ciel de son sang royal , rendez les clefs à la Pucelle , de toutes les bonnes villes que vous avez enforcées. Elle est venue de par Dieu...

Informations bibliographiques