Petite bibliotheque des théatres: Chef d'œuvre de Longepierre. Chef-d'œuvre de Guymond de la Touche. La mort de Solon

Couverture
Au bureau [de la Petite bibliotheque des théatres], 1785
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 24 - Que je plains ton aveuglement ! Quoi tu ne vois pas que tu mènes une vie misérable ? ARLEQUIN, riant. - Une vie misérable, ah, ah ! Le Diable m'emporte si je...
Page 28 - Eft-il néceffaire que je vous dife que je vais fervir de témoin à fon mariage ... Qu'il ne vous arrive pas , au moins , d'en ouvrir la bouche ; car j'ai promis le fecret , & j'ainaerois mieux mourir que d'y manquer,, SILVI A.
Page 48 - Non, je ne puis assez vous faire concevoir Ce qu'il a sur moi de pouvoir ; Mais c'esr encor bien peu pour pouvoir reconnoîrre Tanr de bienfairs d'un si bon maîrre.
Page 89 - E. Non , mais je le hais à mort. ARLEQUIN. Je me marie comme vous , à une fille que je n'ai jamais vue. F 1 O ». IS E. Vousï AR LE QUI N. Oui. On m'a dit qu'elle n...
Page 56 - C'est elle que je veux vous donner en mariage. ARLEQUIN. - Votre fille, dites-vous ? CHRISANTE. - Oui, ma fille. ARLEQUIN. - À moi ? CHRISANTE. - Et oui, à vous, à vous, faut-il vous le dire cent fois ? ARLEQUIN. - Si vous voulez rire, je n'en ai pas envie, moi ; ne vous moquez pas de moi comme cela, entendez-vous, parce que vous avez du bien. CHRISANTE. - Moi me moquer de vous, mon cher Arlequin, moi me moquer de vous ! J'en serais au désespoir ; non, croyez-moi, je vous parle sérieusement,...
Page 71 - Oh puifque nous avons ici des promenades ; je vous obligerai bien à faire de l'exercice. A Lelto.
Page 35 - I' aurois perdu le sens de vouloir m'en défendre; Oui , je serois un fou parfair, il s'agir seulemenr , pour ne m'y poinr méprendre , De bien examiner le fair. Cachons rour norre amour. Ne le dois-je pas faire? On l'ordonne au sénar...
Page 24 - Vous le sauriez , je ne vous cache rien. DÉM OCRITE. Pour vous former un doux lien , Quel seroir vorre goûr , qu'il esr bon que je sache ? Il vous faur un mari qui soir jeune d'abord, C'esr le poinr le plus nécessaire. SOPHIE. Vous vous rrompez , rour au conrraire , Un jeune medéplairoir forr.

Informations bibliographiques