Odyssée 2.0: La démocratie dans la civilisation numérique

Couverture
Armand Colin, 26 mars 2014 - 320 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
Internet a libéré la parole publique. Désormais, des milliards d’individus connectés échangent librement ou réussissent à le faire en contournant les verrous posés par les régimes autoritaires. Le printemps arabe nous a même fait croire que les réseaux sociaux pouvaient renverser les tyrannies. À l’ère du numérique, la quête de la démocratie prend de nouvelles formes. Pourtant, en y regardant de plus près, on constate que cette libération de la parole entraîne un effet inattendu : noyés dans la masse d’informations et de désinformations, les internautes développent des représentations du monde qui les divisent.
Comme l’imprimerie avait produit la Réforme protestante mais aussi les guerres de religion, Internet génère aussi des « schismes » qui menacent l’unité de nos sociétés. Les questionnements vertigineux qui se posaient à l’homme de la Renaissance, à Montaigne par exemple, redeviennent ainsi étonnamment les nôtres.
Ce livre est un voyage dans l’odyssée démocratique commencée il y a 2 500 ans à Athènes et qui se poursuit aujourd’hui sur la Toile. Il offre les clés pour que le long chemin d’émancipation ne se transforme pas en perdition. « Civiliser » le web s’impose, non en le contrôlant, mais en l’appréhendant avec toutes les ressources de notre civilisation.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2014)

Responsable éditorial du média citoyen AgoraVox entre 2008 et 2012, Guillaume Cazeaux est Docteur en philosophie, membre du Centre de philosophie, d’épistémologie et de politique (PHILéPOL) de l’université Paris Descartes et collaborateur de la revue Cités.

Informations bibliographiques