Tartarie, Béloutchistan, Boutan et Népal

Couverture
Firmin Didot frères, 1848 - 466 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 76 - Herat to Khiva, Moscow, and St. Petersburg, during the late Russian Invasion of Khiva. With some Account of the Court of Khiva and the Kingdom of Khaurisn. With Map and Portrait. 2 vols. Demy 8vo. 24s. Academy Sketches, including Various Exhibitions. Edited by Henry Blackburn, Editor of "Academy" and "Grosvenor
Page 240 - ... bois. On rencontrait aussi de petits paniers d'écorce de bouleau , cousus avec du fil , et absolument semblables à ceux des Indiens du Canada ; des raquettes propres à marcher sur la neige : tout enfin nous fit juger que des Tartares s'approchent des bords de la mer dans la saison de la pêche et de la chasse ; qu'en ce moment ils étaient rassemblés en peuplades le long des rivières , et que le gros de la nation vivait dans l'intérieur des terres, sur un sol peut-être plus propre à la...
Page 328 - lait de vache tout pur ou du bail , qui est « fait de miel; car ils usent l'hiver de ces « quatre sortes de boissons. A cela je répon...
Page 330 - ... son prétendu crime. Sur ces entrefaites , l'impératrice mourut. Alors l'accusée supplia qu'on lui ôtât la vie, voulant suivre sa maîtresse, à qui elle protestait n'avoir jamais causé aucun mal; mais l'empereur n'y voulut pas consentir ; il la fit remettre en liberté. Les devins choisirent une autre victime : ils accusèrent de la mort de la princesse la nourrice de sa fille ; c'était la femme de l'un des principaux prêtres nestoriens. Mise à la torture , elle confessa qu'elle avait...
Page 235 - Les lamas ne sont pas clottrés ; ils ont en général le caractère ambulant. Ils courent sans cesse de pagode en pagode , quelquefois par esprit de dévotion , souvent par humeur de vagabondage : c'est ce qui m'a fourni l'occasion d'en voir un grand nombre. Un soir que j'étais paisiblement occupé à écrire la nomenclature des expressions mongoles que me dictait Tsanmiaud , nous entendîmes au dehors comme le piétinement d'un grand nombre de chevaux.
Page 253 - ... avec ceux dont se servent les Indiens de l'Amérique; et comme ces peuples n'ont peutêtre jamais communiqué ensemble , de tels points de conformité entre eux ne peuvent-ils pas faire conjecturer que les hommes, dans le même degré de civilisation, et sous les mêmes latitudes, adoptent presque les mêmes usages, et que, s'ils étaient exactement dans les mêmes circonstances, ils ne différeraient pas plus entre eux que les loups du Canada ne diffèrentde ceux de l'Europe?
Page 269 - XVIII, p. 2 i v. même épaisseur; sous ce feu il ya de l'air ou du vent, dont l'épaisseur est de 68,000 yodjanas; audessous de cet air est une roue de diamant, dans laquelle sont renfermées les reliques corporelles des bouddhas des âges antérieurs. Quelquefois il s'élève un grand vent qui agite le feu; le feu met l'eau en mouvement; l'eau ébranle la terre; et c'est ainsi qu'ont lieu les...
Page 197 - Hommes, troupeaux, habitations, tout a disparu : une fumée noire et épaisse qui s'élève çà «t là de quelque foyer mal éteint , le croassement des oiseaux de proie qui se disputent des débris de chameau abandonné , voilà les seuls indices qui annoncent que le nomade Mongou a, la veille , passé par là.
Page 196 - ... se font . distinguer que par leurs ondulations ; on dirait la mer qui moutonne et qui commence à grossir. Cependant ce tableau est sans cesse sillonné par des Tartares à cheval , qui , armés d'une longue perche , galoppent de côté et d'autre pour réunir à la masse du troupeau les animaux qui s'en sont écartés.
Page 239 - Hollandais ; néanmoins le lecteur en trouvera la description bien différente. Cinq petites anses , semblables aux côtés d'un polygone régulier, forment le contour de cette rade ; elles sont séparées entre elles par des coteaux couverts d'arbres jusqu'à la cime. Le printemps le plus frais n'a jamais offert en France des nuances d'un vert si vigoureux et si varié; et quoique nous n'eussions aperçu , depuis que nous prolongions la côte , ni une seule pirogue , ni un seul feu , nous ne pouvions...

Informations bibliographiques