Leçons de physique de la faculté des sciences de Paris, Volume 2

Couverture
Grosselin, 1828
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 941 - Je suis toujours étonné quand j'entends les physiciens dire : « la moitié de la population ne sait pas que c'est la Terre qui tourne autour du Soleil, et non pas le Soleil...
Page 806 - ... droite et une gauche ; il en fait un homme. Concevons dans une portion quelconque du fil conducteur une petite figure d'homme couchée dans le sens de la longueur, les pieds du côté du pôle zinc, et la tête du côté du pôle cuivre, de telle manière que, d'après notre définition précédente, le courant entre par les pieds et sorte par la tête ; concevons que cette figure ait toujours la face tournée vers le milieu de l'aiguille sur laquelle agit le courant , alors l'effet est tel,...
Page 650 - Comme tous les écrans , ces particules agiront les unes sur les autres en raison inverse du carré de la distance et en raison directe de leur nombre ; action qui, à première vue, offre une analogie frappante avec la loi de l'attraction universelle.
Page 831 - Lw deux rainures et les quatre cavités sont remplies de mercure; mais préalablement elles ont été mastiquées avec de la résine, afin que le courant ne puisse pas s'établir au travers du bois qui les sépare. Cela posé, concevons que l'on plonge le fil positif de la pile dans la rainure r...
Page 651 - ... très courts, cette autre loi : que leurs pôles sont à peu près au tiers de la demilongueur, ou au sixième de la longueur totale, en partant des extrémités. Ce dernier résultat est une sorte de limite dont les pôles s'approchent de plus en plus à mesure que la longueur diminue. Ainsi, pour une aiguille de trois pouces, par exemple, les pôles seront à une distance un peu plus grande que six lignes , c'est-à-dire à 7 ou...
Page 927 - De môme que les tons différens que nous pouvons percevoir dans les sons dépendent de la longueur des ondes sonores, de même les nuances différentes que nous pouvons percevoir dans les couleurs' dépendront de la longueur des ondes lumineuses. Ainsi, une onde lumineuse qui donnera la sensation du rouge différera quant à l'étendue de l'onde lumineuse qui donnera la sensation du violet; comme l'ondulation qui...
Page 961 - La seconde loi de la réfraction , c'est que le sinus de l'angle d'incidence divisé par le sinus de l'angle de réfraction donne toujours un rapport constant.
Page 571 - En considérant quels sont les pôles qui exercent les uns sur les autres une action attractive et répulsive , on ne tarde pas à reconnaître la loi suivante qui est le principe fondamental du magnétisme : Tous les pôles de même nom se repoussent , et tous les pôles de nom contraire s'attirent.
Page 751 - ... raison inverse du carré de la distance , il en résulte que la force attractive du résineux sur le vitré est plus grande que la force répulsive du résineux sur le résineux.
Page 926 - ... dire de cette force qui a été employée à déplacer les molécules. Le phénomène se communiquera non-seulement à la matière pondérable dont les...

Informations bibliographiques