Bibliothèque universelle et historique, Volume 9

Couverture
Wolfgang, Waesberge, Boom and van Someren., 1707
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 1688-539 - Examen pacifique de la doctrine des Huguenots, où l'on montre contre les catholiques rigides de ce siècle que nous, qui sommes membres de l'Eglise catholique, ne devons point condamner les Huguenots comme des hérétiques avant qu'on l'ait prouvé de nouveau.
Page 1688-10 - ... les renvoya en cet état au Général Grec , avec ordre de lui dire qu'il l'avoit fait pour obliger l'Empereur , qu'il favoit aimer beaucoup les Eunuques, & qu'il tâcherait de lui en faire avoir bien-tôt un plus grand nombre.
Page 1688-508 - ... deux mille Élèves. Ses rares qualités ne lui acquirent pas feulement la bienveillance du peuple , mais encore l'eftime & la familiarité des Rois. Il fut ami de CaiTanJre, qui avoit fuccédé à.
Page 1688-511 - Roy : les Grands de la nation s'aflemblent tous les jours à une certaine heure dans un Temple qu'ils nomment Eglife ; il ya au fond de ce Temple un Autel confacré à leur Dieu , où un Prêtre...
Page 1688-166 - ... étoient fi fréquentes , qu'on auroit de la peine à les compter une à une. Cela lui fit juger que le fang étoit pouffé autant de fois hors du cœur, qu'il fe faifoit de pulfions dans ces parties.
Page 1688-448 - Boiluet & la critique de fon livre , fous le nom du Cardinal Contarini; & il dit que ni l'un ni l'autre parti n'en avoit été fatisfait.
Page 1688-166 - ... de contraction à chaque côté de la tête , on ne pouvoit plus voir le fang circuler. Les petites grenouilles, à huit ou dix jours, étoient...
Page 1688-506 - Preteur : celuy-cy, en effet fon ennemi, mais fous prétexte d'une exafte police, & d'empêcher les aflemblées, fit une loy qui défendoit fur peine de la vie à aucun Philofophe d'enfeigner dans les Ecoles. Ils...
Page 1688-505 - ainfi que lui même l'a nommée , qu'il „ forma le plan de fon Ordre. Ce fut „ par le même efprit qu'il lui donna un „ nom de guerre^ l'appellant la Com
Page 1688-448 - Dotirinedc l'Eglife, aefatisfont ni les uns ni les autres , qui Je plaignent également de ce qu'on biaije dans une cbofe aujji délicate que celle de la Foi.

Informations bibliographiques