Histoire de la Révolution de France, pendant les dernières années du règne de Louis XVI, Volume 5

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 247 - Majestés, les moyens les plus efficaces relativement à leurs forces, pour mettre le roi de France...
Page 289 - ... au milieu de vous , lorsqu'une Constitution qu'il aura acceptée librement , fera que notre sainte religion sera respectée, que le gouvernement sera établi sur un pied stable , et que , par son action , les biens et l'état de chacun ne seront plus troublés , que les lois ne seront plus enfreintes impunément , et qu'enfin la liberté sera posée sur des bases fermes et inébranlables. A Paris , le 2o juin 1791. Signé Louis.
Page 295 - Certes, le roi ne pouvait l'exercer lui-même. On a laissé au peuple le choix de ses administrateurs; mais ces mêmes administrateurs sont sous l'autorité du roi, en...
Page 247 - Majestés, l'empereur et le roi de Prusse, sont résolues d'agir promptement d'un mutuel accord, avec les forces nécessaires pour obtenir le but proposé et commun. En attendant elles donneront à leurs troupes les ordres convenables pour qu'elles soient à portée de se mettre en activité.
Page 285 - ... peut pas s'empêcher de faire remarquer la conduite de l'Assemblée pendant ces horribles scènes. Loin de songer à les prévenir , ou du moins à les arrêter , elle resta tranquille , et se contenta de répondre à la motion de se transporter en corps chez le Roi : Que cela n'était pas de sa dignité.
Page 347 - Dépositaire usufruitier du trône que vous avez hérité de vos ateux , vous ne pouvez ni en aliéner les droits primordiaux , ni détruire la base constitutive sur laquelle il est assis. Défenseur...
Page 183 - ... moins permis de calculer impatiemment la durée. « Je propose , Messieurs , que le comité de constitution soit chargé de préparer un projet de décret sur les formes d'après lesquelles l'acte constitutionnel, aussitôt qu'il aura été définitivement décrété , sera présenté au nom du peuple français à l'examen le plus indépendant et à l'acceptation la plus libre du roi.
Page 340 - ... leur ouvrage : le but des puissances confédérées n'est » que de soutenir la partie saine de la nation contre » la partie délirante, et d'éteindre au sein du royaume » le volcan du fanatisme dont les éruptions propagées • menacent tous les empires. » D'ailleurs , sire, il n'ya pas lieu de croire que les • Français, quelque soin qu'on...
Page 344 - ... votre main de souscrire une acceptation que votre cœur rejette, que votre intérêt et celui de vos Peuples repoussent, et que votre devoir de Roi Vous interdit expressément, nous protesterions, à la face de...
Page 317 - Cette protestation même ne porte pas , ainsi que le contenu au mémoire l'atteste , sur le fond des principes de la constitution , mais sur la forme des sanctions , c'est-à-dire sur le peu de liberté dont je paraissais jouir, et sur ce que les décrets n'ayant pas été présentés en masse , je ne pouvais...

Informations bibliographiques