A History of the Mathematical Theories of Attraction and the Figure of the Earth from the Time of Newton to that of Laplace: By I. Todhunter, Volume 2

Couverture
Macmillan, 1873
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 459 - Base du système métrique décimal, ou mesure de l'arc du méridien compris entre les parallèles de Dunkerque et Barcelone, exécutée en 1792 et années suivantes, par MM. MÉCHAIN et DELAMBRE.
Page 156 - Memoir on a New and Certain Method of Ascertaining the Figure of the Earth by means of Occultations of the Fixed Stars.
Page 313 - Newton, dans ses Principes mathématiques de la Philosophie naturelle, a donné le premier aperçu que l'on ait publié sur cela. Cet admirable Ouvrage contient les germes de toutes les grandes découvertes qui ont été faites depuis sur le Système du monde : l'histoire de leur développement par les successeurs de ce grand géomètre serait à la fois le plus utile commentaire de son Ouvrage et le meilleur guide pour arriver à de nouvelles découvertes. Voici le passage de cet Ouvrage, sur l'objet...
Page 43 - La proposition qui fait l'objet de ce Mémoire, étant démontrée d'une manière beaucoup plus savante et plus générale dans un Mémoire que M. de la Place a déjà publié dans le volume de 1782, je dois faire observer que la date de mon Mémoire est antérieure et que la proposition qui paroît ici, telle qu'elle a été lue en juin et juillet 1784, a donné lieu à M.
Page 54 - Gestalt abweichen, so dafs es möglich ist, die Anziehung, welche auf einen Punkt der Oberfläche ausgeübt wird, nach den Potenzen dieser Abweichung zu entwickeln, das wenig abgeplattete Umdrehungsellipsoid, wie es Clairaut und Maclaurin bestimmt hatten, die einzig mögliche Figur des Gleichgewichts sey.
Page 306 - Iles: ainsi, je trouve qu'un petit terme du troisième ordre, ajouté à la partie elliptique du rayon terrestre, suffit pour rendre, conformément à ce que l'observation semble indiquer, la mer plus profonde et plus étendue vers le pôle austral que vers le pôle boréal, et même pour laisser ce dernier pôle à découvert. Mais la figure du sphéroïde terrestre est beaucoup plus compliquée; cependant, au milieu des inégalités qu'elle présente, on reconnaît, par les expériences du pendule,...
Page 391 - On the grounds of the method which LaPlace has given in the second chapter of the third book of his Mecanique Celeste, for computing the attractions of spheroids of every description, by James Ivory, AM — 2.
Page 223 - If two ellipsoids of the same homogeneous matter have the same excentricities, and their principal sections in the same planes; the attractions which one of the ellipsoids exerts upon a point in the surface of the other, perpendicularly to the planes of the principal sections, will be to the attractions which the second ellipsoid exerts upon the corresponding point in the surface of the first, perpendicularly to the same planes, in the direct proportion of the surfaces, or areas, of the principal...
Page 487 - ... made his investigations by far the most satisfactory of those which have appeared. The result is that it has been rendered very probable that in several of the double stars the two stars describe ellipses about each other ; and therefore that here also, at an immeasurable distance from our system, the law of attraction, according to the inverse square of the distance, prevails. And, according to the...
Page 173 - VII, au nom de la classe des sciences mathématiques cl physiques, sur la mesure de la méridienne de France et les résultats qui en ont été déduits, pour déterminer les bases du nouveau système métrique.

Informations bibliographiques