La fin du cinéma ?: Un média en crise à l'ère du numérique

Couverture
Armand Colin, 16 oct. 2013 - 192 pages
Submergé par la déferlante du numérique, qui brouille radicalement les frontières entre les médias (cinéma, télévision, BD, Internet, téléphonie, etc.), le cinéma serait en train de mourir : la chaleur du photochimique a cédé le terrain à la froideur du pixel et le hors-film a commencé à envahir, avec ses transmissions par satellite, les salles dévolues au septième art. Pourtant le cinéma est partout : il s’inscrit sur de nouveaux supports et s’affiche sur de nouveaux écrans. On peut néanmoins se demander si un film en DVD vu sur écran vidéo, c’est encore du cinéma, et si les images encodées du compositing numérique et de la motion capture relèvent toujours du cinématographique.
En s’appuyant sur leur hypothèse de la « double naissance des médias », les auteurs interrogent les soubresauts identitaires que le cinéma traverse aujourd’hui et proposent des clefs pour comprendre l’impact du numérique sur l’univers médiatique actuel. Serions-nous en train d’assister à une troisième naissance du cinéma

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

André GAUDREAULT est professeur à l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques.

Philippe MARION est professeur à l’Université catholique de Louvain. Il mène ses recherches dans les secteurs de la narratologie médiatique et de l’analyse comparée des médias et des discours médiatiques. Membre fondateur de l’Observatoire du récit médiatique (ORM) et de l’École de journalisme de Louvain (EJL), ses publications internationales portent sur l’étude des récits en images, sur la compréhension de la culture et des genres médiatiques contemporains, ainsi que sur la généalogie des médias.

Informations bibliographiques