Images de page
PDF
ePub
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

i- trouvero aliame

caractere e frantur. LL told Persuasie., L gout of vents. Gut ressorten, achat Phee, ud saisissent eten: OL Ve.. Cu dudon at Solfrance:.. auter pouss: JustLitlers sa piete melancongue, mais..he di due ce chun cron e: ne pein: que ce c. eprouv: est la raison i plus profonds, ave. 1. 10: la puls sincere. Son ames ouvre ei st demontre, quand à un colt 1 rapetisse et rabaisse le Moi humail, pour sciever de l'autre à ce qui y a de pius grand dans le beau ideal de la religion, et qu'il jette, au milieu d'une simple prière, ces paroles sublimes: « Tout ce qui n'est pas Dieu ne peut pas remplir

« mon attente 1‚. »

Il n'est pas donné à tous les hommes de mon

(1) VOLTAIRE censuroit PASCAL, et le savoit par coeur. On peut croire que cette belle expression de PASCAL,

[graphic]

ter à cette hauteur; mais il est du devoir de tous les hommes de chercher à se connoître. Cette étude, plus rare, suivant PASCAL, que que celle même de la géométrie, est aussi beaucoup plus utile. Son livre en fait sentir fortement la nécessité. Tirons-en la conclusion, en répétant ce qu'il a dit et ce qu'il a, sur-tout, prouvé par son exemple: << Toute notre dignité consiste dans la pensée: « c'est de là qu'il faut nous relever, non de l'es« pace et de la durée. Travaillons donc à bien

c

<< penser! Voilà le principe de la morale. »

[ocr errors]

Tout ce qui n'est pas Dieu, etc., a été la source indirecte de ces deux vers d'Aménaïde :

Trop de prévention peut-être me possède;
Mais je ne puis souffrir ce qui n'est pas

Tancréde.

À Paris, le 30 octobre 1817.

FRANÇOIS DE NEUFCHATEAU.

ACTIONS: le

peu par où elles ont paru diminue leur mérite. I. 200.

- deux sources des actions purement humaines. II. 243.

ADAM, témoin et dépositaire de la promesse d'un 'Sauveur. II. 42.

son état glorieux, son péché, la transmission de son péché... passent notre capacité. II. 66.

- par

lui nous sommes misérables. Ibid.

ADMIRATEURS : Goujat, marmiton et philosophe, chacun veut en avoir. I. 128.

AFFECTION (1), ou la haine, changent la justice. I. 147. AFFLICTIONS: peu de chose nous console, parceque peu de chose nous afflige. — Il faut tâcher de ne s'affliger de rien. II. 213.

- Le temps amortit les afflictions. I. 211.

AFFLICTIONS TEMPORELLES couvrent les biens éternels où elles conduisent. II. 182.

AGITATIONS des hommes. I. 160.

ALEXANDRE : son ivrognerie plus imitée que sa continence. I. 205.

AME: l'esprit et le cœur sont les portes par où elle reçoit les vérités. I. 94.

ne trouve rien en elle qui la contente. I. 161.

ne s'offre jamais simple à aucun sujet. I. 208.

- rien n'est simple de ce qui s'offre à l'ame. Ibid. chrétienne, sa sainteté, sa hauteur, son humilité. II. 50.

-il importe à toute la vie de savoir si elle est mortelle ou immortelle. II. 208.

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PrécédentContinuer »