La France littéraire: ou Dictionnaire des auteurs françois vivans

Couverture
Jean Henri Samuel Formey
Haude et Spener, 1757 - 344 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 189 - Du l'état des sciences en France depuis la mort de Charlemagne jusqu'à celle du roi Robert, par l'abbé Goujet.
Page 45 - Statuts, comme une cxtenlîon 3c une partie de l'Académie Royale des Sciences de Paris , avec laquelle elle ne fait qu'un feul & même corps. Nulle autre des Académies établies dans les différentes Provinces du Royautn; , ne jouit de la même prérogative.
Page 120 - Considérations géographiques et physiques sur les nouvelles découvertes au Nord de la grande mer, appellée vulgairement la mer du Sud ; avec des cartes qui y sont relatives.
Page 86 - L'art de fixer dans la mémoire les faits les plus remarquables de l'Histoire de France (par Pons-Augustin ALLETZ).
Page 303 - Les lettres ont autant contribué à la gloire de Louis XIV qu'il avait contribué à leur progrès »; c'était un air connu.
Page 148 - Defavantâges de la France & de la Grande Bretagne par Rapport au Commerce & aux autres loutccs de la Puiflànce des Etats, Traduction de PAnglois du Chevallier John Nickols, troifieme Enition, 12.
Page 151 - Effai hift. fur les différentes fituations de la France par rapport aux Finances fous le Règne de Louis XIV.
Page 277 - Essai sur les colonies françoises; ou, Discours politiques sur la nature du gouvernement, de la population & du commerce de la colonie de SD [Paris] 1754.
Page 174 - OU Furoa» , — chevalier , grand président des enfers ; il apparaît sous la forme d'un homme vigoureux , avec une longue barbe et des cheveux...
Page 71 - Préfident de la Chambre des Comptes, Cour des Aydes & Finances de Montpellier.

Informations bibliographiques