Abrégé de l'histoire des plantes usuelles, dans lequel on donne leurs noms différens, tant françois que latins, la manière de s'en servir, la dose et les principales compositions de pharmacie dans lequelles on les emploie

Couverture
chez les libraires associés, 1782 - 650 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 649 - A CES CAUSES , voulant favorablement traiter l'Expofant, nous lui avons permis & permettons, par ces Préfentes, de faire imprimer ledit Ouvrage autant de fois que bon lui femblera , & de le faire vendre & débiter...
Page 649 - A CES CAUSES, voulant favorablement traiter l'Expofant, Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes , de faire imprimer ledit ouvrage autant de fois que bon lui femblera , & de le faire vendre & débiter par - tout notre Royaume , pendant la temps de cinq années confécutives, à compter du jour de la date des Préfentes.
Page 650 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'approbation y aura été donnée , es mains de notre cher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France , le Sieur HUE DE MIROMBNIL ; qu'il en fera enfuite remis deux exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre, un dans celle de notre très-cher & féal Chevalier Chancelier de France...
Page 650 - Secrétaires , foi foit ajoutée comme à 'l'original. COMMANDONS au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis, de faire pour l'exécution d'icelles , tous ailes requis & néceflaires , fans demander autre permiilion , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Page 649 - LOuis par la grace de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers .qu'il appartiendra, SALUT.
Page 650 - Maupeou : le tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant & fes ayants-caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement.
Page 650 - VOULONS qu'à la copie des préfentes qui fera imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Ouvrage, foi foit ajoutée comme à l'original. COMMANDONS au premier notre Huiflîer ou Sergent fur ce requis de faire pour l'exécution d'icelles tous aftes requis & néceffaires , fans demander autre permiflîon ; & nonobftant clameur de haro , charte Normande , & Lettres à ce contraires : Car tel eft notre plaifir.
Page 650 - Expofant & fes ayant caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Préfentes , qui fera imprimée tout au long , au commencement ou à la fin...
Page 188 - Juillet ; fes gouffes mûriflent en Août. En Portugal on fait boire à ceux qui font fujets à la pierre un verre de vin blanc , dans lequel on a fait infuune demi-poignée de feuilles de cette plante.
Page 649 - Permiffion ; qu'avant de l'expofer en vente , le manufcrit qui aura fervi de copie à l'impreffion dudit Ouvrage , fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée , es mains de notre très-cher & féal Chevalier...

Informations bibliographiques