Alphonse Laverrière, 1872-1954: parcours dans les archives d'un architecte

Couverture
PPUR presses polytechniques, 1999 - 276 pages
La carrière de cet architecte s'inscrit dans un courant caractérisé par la formation entre 1890 et 1914 à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris d'une élite de praticiens suisses qui choisissent de s'installer " au pays ", où ils reproduisent dans l'institution des concours d'architecture les conditions d'émulation à l'Ecole. Laverrière est un représentant remarquable de ce mouvement, qui marque le territoire d'une production éclectique, de grande variété stylistique, incluant les formes régionalistes et les modes les plus diverses. Sa carrière lui a valu une renommée internationale.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Remerciements
5
Carouge Genève Paris Lausanne
21
Les métamorphoses dun urbanisme de dilettantes
37
sur lŒuvre
51
Le rouge et le gris A propos des décorations artistiques
79
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques