Images de page
PDF
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

24 Mars 1671. Sentence du Bureau de la Ville de Paris pour le

[ocr errors]
[ocr errors]

à blé; que par ce moyen l'on avoit êmpesché que le Public ne fust trompé dans le debit de la marchandise d'avoine, en la livrant à une autre mesure que celle en laquelle on devoit la distribuer, mais que ce grand nombre de minots dont le sestier d'avoine estoit composé, & qu'il falloit emplir successivement, apportoit quelque difficulté dans le débit de la marchandise d'avoine , & consommoit plus de temps ; ce qui auroit obligé, tant les Marchands que les Bourgeois, lorsque nous avons esté en Police , de nous supplier de vouloir permettre que l'on fist des mesures pour la distribution de l'avoine , de la continence de deux minots à blé : que l'augmentation qui auroit esté faite d'un sestier de la quantité d'avoine qu'on livroit pour fournir l'ancien minot, ayant obligé lesdits Marchands d'augmenter le prix auquel ils auroient commencé la vente de leurs bateaux ; il estoit necessaire de faire voir à quoy se montoit l'augmentation de ladite marchandise pour régler ensuite celle du prix à proportion, & qu'on ne pust rien imputer ausdits Marchands pour cette augmentation : que les Officiers Jurez-Mesureurs & Porteurs de rains nous auroient pareillement requis de vouloir régler # droits qui leur seront payez pour le mesurage & portage de ladite marchandise d'avoine, sur § pied de ladite augmentation, & à proportion de ceux qui leur avoient esté attribuez par les Edits, Déclarations & Arrests , requerant qu'il nous plust ourvoir : Nous ayant égard ausdites Remontrances, & ouy ledit § du Roy & de la Ville en ses Conclusions, avons pour la facilité du débit de ladite marchandise d'avoine, ordonnez que lesdits Jurez-Mesureurs de grains seront tenus de faire faire incessamment des mesures de † de la continence de deux minots à blé, pour s'en servir à mesurer ladite marchandise d'avoine, à la charge de les faire estalonner & marquer à la Lettre de l'année par les Jurez-Mesureurs de sel, estalonneurs de mesures de bois ; à eux fait défenses de se servir, pour faire la mesure sur les ports, d'autres mesures, à peine, pour la premiere fois, d'amende, & d'interdiction pour † seconde : & d'autant que pour trouver la proportion avec les mesures à blé, il a fallu augmenter ladite mesure d'avoine d'un septieme : avons permis aux Marchands de grains qui ont ouvert leur vente, avant le premier Fevrier dernier, des marchandises d'avoine estant dans les bateaux sur les ports, d'augmenter le prix de leur vente d'un sep

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]
« PrécédentContinuer »