Images de page
PDF
ePub

qui s'en

vous recevoir , selon le choix que vous en ferez. 2. Mais considérez bien, que le choix peut faire

promptement en cette vie, subsiste éternellement dans l'autre.

3. Quoy que le choix que vous ferez, doive regler la conduite de Dieu sur vous; soit celle de la miséricorde, pour vous recevoir dans le Ciel; foit celle de la justice, pour vous laisser précipiter dans l'Enfer : Cependant il est certain

que
du

propre mouvement de sa bonté, il veut trés-fincérement que vous choisissiez l'Eternité bienheurcuse ; & que vôtrebon Ange vous y porte de tout son pouvoir, en vous présentant de la part de Dieu tous les moyens, qui sont absolument nécessaires pour la mériter.

4. Ecoutez sur cela intérieurement & attentivement, toutes les voix qui vous viennent du Ciel pour vous y inviter. Venez , dit Jesus-Christ, o chére ame , que j'ay plus aimée fang : Je vous tends les bras pour vous recevoir dans le séjour des délices immortelles de mon amour. Venez , vous dit la sainte Vierge: Ne méprisez pas la voix & le sang de mon fils, ni les

que mon

desirs que j'ay de vôtre salut, & les priéres que je luy présente pour vous en obtenir les graces. Venez , vous difent les Saints & les Saintes, qui ne defrent rien plus que l’union de vôtre ceur avec le leur

; pour

loüer Dieu éternellement ; venez , le chemin dų Ciel n'eft

pas
li difficile

que

le monde pense : Nous l'avons fait, & vous nous voyez au terme: Entrez-y seulement avec courage; & vous verrez que par une voye incomparablement plus douce & plus heureuse que celle

du monde, nous sommes parvenus au comble de la gloire & de la felicité.

ELECT IO N. O déteftable Enfer , je t'abhorre avec tous tes tourmens, & avec ta funeste Eternité: Je déteste sur tout ces blasphémes horribles, & ces malédictions diaboliques , que tu vomis érernellement contre mon Dieu. Mon ame eft créée

pour

le Ciel , & l'attrait de mon cæur l’y ponte : Quy, délicieux Paradis, séjour tour divin de la félicité & de la gloire éternelle, c'est au milieu de tes

saints &aimables Tabernacles, qu'aujourd’uy je choisis à jamais, & irrévocablement ma demeure. Je yous bénis, ô mon Dieu, en acceptant

1

l'offre qu'il vous plaît de m'en faire. O Jesus, ô mon Sauveur , j'accepte avec toute la reconnoissance , dont je fuis capable , l'honneur & la grace que vous me faites de vouloir m'aimer éternellement : Je reconnois que c'est vous qui m'avez acquis ce droit sur le Ciel;ouy, que c'est vous qui m'avez préparé une place dans la céleste Jérufalem : Et aucun des avantages que porte ce bonheur , ne me le fait tant estimer, que le plaisir de vous aimer, & de vous glorifier éternellement.

Acceptez la protection de la sainte Vierge & des Saints : Promettez-leur de vous en servir fervemment pour vous avancer au terme, où ils vous attendent: Tendez la main à vôtre bon Ange , en le priant de vous y conduire : Excitez votre ame à bien solltenir son choix.

[ocr errors]

CHAPITRE XVIII.

Meditation d'une ame qui délibére entre la vie du monde de la

vie devote,

1. Mettez-vous en la presence de Dieu. 2. Implorez fon secours avec humilité.

CONSIDERATION.

| Maginez-vous encore une fois, ge

dans une vaste campagne; que vous voyez à vôtre main gauche le Prince des rénébres sur un thrône fort élevé, & environné de plusieurs démons ; & qu’autour de la cour infernale vous découvrez une multitude innombrable de pécheurs & de pécheresles , qui étant dominez par l'esprit du monde, luy rendent aussi leurs hommages. Obfervez attentivement tous les infortunez courtisans de cet abominable Roy: Considerez les uns transportez de l’esprit de colére, de haine & de vengean

qui en fait des furieux ; les autres amollis par l'esprit de parelle, qui ne les occupe que de frivoles vanitez;

ce ,

ceux-là enyvrez

de l'esprit d'intempérance , qui en fait des fous & des brutaux; ceux-cy enflez de l'esprit d'orgueil, qui en fait des hommes violents & insupportables; quelques-uns poffédez par l'esprit d'envie , qui les desseiche, & les rend chagrins & rêyeurs ; plusieurs corrompus jusqu'à la pourriture par l'esprit de volupté; & plusieurs que l'esprit d'avarice inquiéte & trouble par l'empressement d'avoir du bien. Voyez-les tous sans repos, & sans ordre : Regardez jusques à quel point ils se méprisent les uns les autres; combien ils se haïssent; de quelle maniére ils se persécurent, se déchirent, se détruisent & s'entretuënt. Voila donc cette République du monde tyrannisé par ce maudit Roy : Qu'elle est malheureuse & digne de compassion!

2. Confidérez à votre main droite Jesus-Christ crucifié , qui avec une tendresfe inexplicable de compassion , & d'amour, présente à Dieu fon Pére, fes priéres & son sang, pour obtenir la liberté de ces malheureux esclaves, & qui les invite à rompre leurs liens pour venir à luy.

Mais arrêtez-vous principalement à regarder cette nombreuse troupe de

« PrécédentContinuer »