Images de page
PDF
ePub

)

que celui de saint Hilaire et de saint Ambroise, à cause de leur célébrité.

Page 449 CHAP. XXI. Parfaite conformité des idées de ces Pères sur

le péché originel, avec celles de saint Augustin. 451 CHAP. XXII. Les Pères cités par saint Augustin ont la

même idée que lui de la concupiscence, et la regardent comme le moyen de la transmission du péché : fausses idées sur ce point de Théodore de Mopsueste excusé par M. Simon.

452 CHAP. XXI. Saint Justin , martyr, enseigne, comme saint

Augustin, non-seulement que la peine, mais encore que le péché même d'Adam a passé en nous : la preuve de la circoncision est employée pour cela par le même saint , aussi bien que par saint Augustin.

455 CHAP. XXIV. Saint Irénée a la même idée.

457 Caap. XXV.

Suite de saint Irénée. La comparaison de Marie et d'Eve; combien elle est universelle dans tous les Pères : ce qu'elle induit pour établir un véritable péché.

458 CHAP. XXVI. Beau passage de saint Clément d'Alexandrie.

460 CAAP. XXVII. Que la concupiscence est mauvaise : que

par elle nous sommes faits un avec Adam pécheur ; et qu'admettre la concupiscence, c'est admettre le péché originel : doctrine mémorable du concile de Trente sur la concupiscence.

462 CHAP. XXVII. Passages d'Origène : vaines critiques sur

ces passages , décidées par son livre contre Celse : que cet auteur ne rapporte pas à une vie précédente , mais au seul Adam le péché que nous apportons en naissant : pourquoi saint Augustin n'a cité ni Origène ni Tertullien.

464 CHAP. xxix. Tertullien exprime de mot mot toute la théologie de saint Augustin.

468 CHAP. XIX. Erreur des nouveaux critiques , qu'on parloit

Qbscurément du péché originel avant saint Cyprien : suite des passages de Tertullien, que ce saint appeloit son maître : beau passage du livre de Pudicitiá.

Page 470 CHAP. XXXI. Réflexions sur ces passages, qui sont des trois

premiers siècles : passages de saint Athanase dans le quatrième.

472 CHAP. XXXII. Saint Basile et saint Grégoire de Nazianze.

473 CHAP. XXXII. Saint Grégoire de Nysse.

436

LIVRE NEUVIÈME.

Passages de saint Chrysostome, de Théodoret, de plusieurs autres

concernant la tradition du péché originel.

CHAP. 1. Passage de saint Chrysostome, objecté à saint Augustin par Julien.

4;8 CHAP. 11. Réponse de saint Augustin. Passage de l'homélie qu'on lui objectoit , par où il en découvre le vrai sens.

479 CHAP. II. Evidence de la réponse de saint Augustin. En

quel sens il a dit lui-même que les enfans étoient innocens.

481 CHAP. iv. Pourquoi saint Chrysostôme n'a point parlé

expressément en ce lieu du péché originel , au lieu que Nestorius et saint Isidore de Damiette en ont parlé un peu après avec une entière clarté.

483 CHAP. v. Passages de saint Chrysostôme dans l'homélie x

sur l'épître aux Romains, proposés en partie par saint Augustin , pour le péché originel.

487 CHAP. vi. Qu'en parlant très-bien au fond dans l'homélie x

sur l'épître aux Romains, saint Chrysostôme s'embarrasse un peu dans une question qui n'étoit pas encore bien éclaircie.

489 CHAP. VII. Pourquoi en un certain sens saint Chrysostomo Ne donnoit le nom de péché qu'au seul péché actuel,

491 CHAP,

498

Chap. vi. Preuve par saint Chrysostôme que les peines

du péché ne passoient à nous qu'après que le péché y

avoit passé. Passage sur le Psaume L. Page 493 CHAP. ix. Que saint Chrysostome n'a rien de commun

avec les anciens Pélagiens, et que saint Augustin l'a bien démontré.

494 Chap. x. Que saint Chrysostome ne dit pas qu'on puisse

être puni sans être coupable, et que les nouveaux Pé

lagiens lui attribuent sans preuve cette absurdité. 495 CHAP. xi. Que saint Chrysostome a parfaitement connu la

concupiscence, et que cela même c'est connoître le fond du péché originel.

496 CHAP. XI. En passant on note l'erreur de quelques-uns

qui mettent le formel ou l'essence du péché originel

dans la domination de la convoitise. CHAP. xu. En quoi consiste l'essence ou le formel du péché originel , et quelle a été la cause de la propagation.

499 CHAP. XIV. Comment la concupiscence est expliquée par

saint Chrysostôme : deux raisons pourquoi sa doctrine n'est

pas aussi liée et aussi suivie que celle de saint Augustin, quoique la même dans le fond.

500 CHAP. xv. Quelques légères difficultés tirées de saint Clé

ment d'Alexandrie , de Tertullien, de saint Grégoire

de Nazianze, et de saint Grégoire de Nysse. 501 Chap. xvi. Saint Clément d'Alexandrie s'explique lui

même: le passage de Tertullien où il appelle l'enfance un áge innocent: que ce passage est démonstratif pour le péché originel : autre passage de Tertullien dans le livre du Baptême.

503 CHAP. XVII. Saint Grégoire de Nazianze et saint Grégoire de Nysse.

505 CHAP. XVI. Réponse aux réflexions de M. Simon sur

Théodoret, Photius et les autres Grecs , et premièrement sur Théodoret.

507 Bossuet. V.

48

CHAP. xix. Remarques sur Photius.

Page 510 Chap. xx. Récapitulation de la doctrine des deux der

niers livres : prodigieux égarement de M. Simon. 512 CHAP. XX1. Briève récapitulation des règles de Vincent de

Lerins, qui ont été exposées, et application à la matiere de la grâce.

584 CHAP. **. On passe à la doctrine de la grâce et de la

prédestination, et on démontre que les principales difficultés en sont éclaircies dans la prédestination des petits enfans.

516

LIVRE DIXIÈME.

Semi-pélagianisme de l'auteur. Erreurs imputées à saint Augustin.

Efficace de la grace. Foi de l'Eglise par ses prières, tant en
Orient qu'en Occident.

CHAP. 1. Répétition des endroits où l'on a montré ci-dessus

que notre auteur est un manifeste semi - pélagien , á l'exemple de Grotius.

530 Cuap. if. Autre preuve démonstrative du semi-pélagia

nisme de M. Simon dans l'approbation de la doctrine du cardinal Sadolet.

533 Cap. ill. Répétition des preuves par où l'on à vu que M. Simon accuse saint Augustin de nier le libre arbitre.

*537 Chap. iv. M. Simon ést jeté dans cet excès par une fausse

idée du libre arbitre : si l'on peut dire comme lui , que
le libre arbitre est maître de lui-même ENTIÈREMENT:
passages
de saint Ambroise.

539 CRAP. v. Que M. Simon fait un crime à saint Augustin de

l'efficace de la grâce : ce que c'est, selon ce crítique, , que

d'être maitre du libre arbitre ENTIÈREMENT , et que son idée est pelagienne.

541 CHAP. vi. Que M. Simon continue à faire un crime å saios

1

Augustin de l'efficace de la grâce : trois mauvais effets de la doctrine de ce critique.

Page 544 CHAP. vii. Le critique rend irrépréhensibles les hérétiques qui font Dieu auteur du péché,

en leur donnant saint Augustin pour défenseur.

546 CHAP. vii. On réduit à deux chefs les erreurs que M. Si

mon attribue à saint Augustin sur le libre arbitre: premier chef, qui est l'efficace de la grâce.

548 CHAP. ix. On commence à proposer l'argument des prières

de l'Eglise : quatre conséquences de ces prières, remarquées par saint Prosper, dont la dernière est que l'efficace de la grace est de la foi.

549 CHAP. x. Que les prières marquées par saint Prosper se

trouvent encore aujourd'hui réunies dans les oraisons du Vendredi saint ; et que saint Augustin , d'où saint

Prosper a pris cet argument, les a bien connues. 551 CHAP. xi. Saint Augustin a eu intention de démontrer, et

a démontré en effet que la grâce qu'on demandoit par ces prières emportoit certainement l'action.

554 CHAP. XII. Prières des liturgies grecques.

556 CHAP. xu. Prières de la liturgie attribuée à saint Chry:

sostôme : ce qu'il rapporte lui-même de la liturgie de

son temps, et les réflexions qu'il fait dessus. 558 CHAP. XIV.

Abrégé du contenu dans les prières, où se trouvent de mot à mot toute la doctrine de saint Augustin et la foi de toute l'Eglise sur l'efficace de la grâce.

564 CHAP. xv. Conséquence de saint Augustin : la discussion

des Pères peu nécessaire : la prière suffisante pour

établir la prévention et l'efficace de la grâce. 565 CHAP. xvi. Erreur de M. Simon de louer saint Chrysos

tôme de n'avoir point parlé de grâce efficace. Les

prières la prouvent sans disputer. CHAP. xvi. Erreur de s'imaginer que Dieu ôte le libre

arbitre en le tournant où il lui plaît : modèle des prières

567

« PrécédentContinuer »