Images de page
PDF
ePub
[blocks in formation]

Paris. — Imprimerie de P.-A. BOURDIER et ce, rue Mazarine, 30.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

6, RUE DES SAINTS-PÈRES, ET PALAIS-ROYAL, 215

2

1862

BIBLIOTHECA

REGIA

VONICE VSIS.

CAUSERIES DU LUNDI

Lundi, 24 septembre 1860,

CEUVRES

DE MAURICE DE GUÉRIN

PUBLIÉES PAR M. TRÉBUTIEN (1).

Le 15 mai 1840, la Revue des Deux Mondes publiait un article de George Sand sur un jeune poëte dont le nom était parfaitement ignoré jusque-là, Georges-Maurice de Guérin , mort l'année précédente, le 19 juillet 1839, à l'âge de vingt-neuf ans. Ce qui lui valait cet honneur posthume d'être ainsi classé à l'improviste, à son rang d'étoile, parmi les poëtes de la France, était une magnifique et singulière composition, le Centaure, où toutes les puissances naturelles primitives étaient senties, exprimées, personnifiées énergiquement, avec goût toute-. fois, avec mesure, et où se déclarait du premier coup un maître, « l'André Chénier du panthéisme, » comme un ami l'avait déjà surnommé. Des fragments de lettres cités, des épanchements qui révélaient une tendre et belle âme, formaient, autour de ce morceau colossal de

(1) 2 volumes in-18, imprimerie de Hardel, à Caen.

« PrécédentContinuer »