Images de page
PDF
ePub

ENCYCLOPÉDIE

THÉOLOGIQUE,

OU DEUXIÈME

SÉRIE DE DICTIONNAIRES SUR TOUTES LES PARTIES DE LA SCIENCE RELIGIEUSE

ORTRANT, EN FRANÇAIS BT PAR ORDRB ALPHABÉTIQUB,
LA PLUS CLAIRE, LA PLUS FACILE, LA PLUS COMMODE, LA PLUS VARIÉE

ET LA PLUS COMPLETE DES THÉOLOGIES.
CES DICTIONNAIRES SONT, POUR LA DEUXIÈME SÉRIE, CEUX :

DE BIOGRAPHIE CHRÉTIENNE ET ANTI-CHRÉTIENNE, — DES PERSÉCUTIONS, -
D'ÉLOQUENCE CHRÉTIENNE, — DE LITTÉRATURE id., - DE BOTANIQUE id., — DE STATISTIQUE id.,
D'ANECDOTES id., -D'ARCHÉOLOGIE id., — D'HÉRALDIQUE id., — DE ZOOLOGIE, — DE MÉDECINE PRATIQUE,
— DES CROISADES, — DES ERREURS SOCIALES, — DE PATROLOGIE, — DES PROPHÉTIES ET DES MIRACLES, —
DES DÉCRETS DES CONGRÉGATIONS ROMAINES, — DES INDULGENCES, D'AGRI-SILVI-VITI-I1ORTICULTURE,

- DE MUSIQUE id., — D'EPIGRAPHIE id., — DE NUMISMATIQUE id., — DES CONVERSIONS

AU CATHOLICISME, - D'ÉDUCATION, — DES INVENTIONS ET DÉCOUVERTES, — D'ETHNOGRAPHJE, DES APOLOGISTES INVOLONTAIRES, — DES MANUSCRITS,-D'ANTHROPOLOGIE, — DES MYSTÈRES, - DES MERVEILLES,

- D'ASCÉTISME, — DE PALÉOGRAPHIE, DE CRYPTOGRAPHIE, DE DACTYLOLOGIE, D'HÉROGLYPAIE, DE STÉNOGRAPHIE ET DE TÉLÉGRAPHIE, - DE COSMOGONIE ET DE PALÉONTOLOGIE, DE L'ART DE VÉRIFIER LES DATES, — DES CONFRÉRIES ET CORPORATIONS,

ET D'APOLOGÉTIQUE CATHOLIQUE.
Publication sans laquelle on ne saurait parler, lire et écrire utilement, n'importe dans quelle situation de la vie.

PUBLIÉE
PAR M. L'ABBÉ MIGNE,

EDITION DB LA BIBLIOTBİQUB UNIVERSELLB DU CLIROH.

ou
DES COURI COMPLETI SUR CHAQUE BRANCHE DE LA SCIENCE ECCLÉSIASTIQUE.

PRIX : 6 TR. LE VOL., POUR LE SOUSCRIPTEUR A LA COLLECTION ENTIÈRE, OU A 50 VOLUMES CHOISIS DANS LES TROIS

Encyclopédies, 7 FR., ET MÊME 8 FR. POUR LE SOUSCRIPTEUR A TEL OU TEL DICTIONNAIRE PARTICULIER.

53 VOLUMES, PRIX : 318 FRANCS.

TOME SIXIÈME,

DICTIONNAIRE D'ÉLOQUENCE SACRÉE.

TOME UNIQUE.

PRIX : 7 FRANCS.

S'IMPRIME ET SE VEND CHEZ J.-P. MIGNE, EDITEUR AUX ATELIERS CATHOLIQUES, RUE D'AMBOISE, 20, AU PETIT-MONTROUGE,

AUTREFOIS BARRIÈRE D'ENFER DE PARIS, MAINTENANT DANS PARIS.

[blocks in formation]

D'ÉLOQUENCE

SACRÉE,

CONTENANT,
AVEC L'EXPOSITION DE QUELQUES PRINCIPES ÉLÉMENTAIRES SUR L'ART DE BIEN DIRE

ET SUR L'ÉLOQUENCE EN GÉNÉRAL,

LES PRÉCEPTES DE L’ÉLOQUENCE CHRÉTIENNE,

KT LES RÈGLES SPÉCIALES QUE L'ON DOIT OBSERVER DANS LES DIVERS GENRES DE PRÉDICATION;

PAR M. L'ABBÉ NADAL,
Ancien professeur d'éloquence sacrée au grand séminaire de Romans;

SUIVI DE DEUX APPENDICES CONTENANT INTÉGRALEMENT :
1° LA RHÉTORIQUE DU PRÉDICATEUR,

Par AUGUSTIN VALÉRIO, évêque de Vérone et cardinal;

2. LE PRÉDICATEUR,
or ESAMEN, D'APRÈS L'ÉCRITURE, LES GONCILES ET LES PÈRES, DE CE QU'IL DOIT ÊTRE ET DE CE QU'N DOIT DIRR,

Par M. l'abbé MOREL, ancien théologal de Paris, ancien archiprêtre de Notre-Dame et ancien curé de Saint-Roch ;

PUBLIE

PAR M. L'ABBÉ MIGNE,
ÉDITEUR DE LA BIBLIOTHÈQUE UNIVERSELLE DU CLERGÉ,

00
DES COURS COMPLETA SUR CHAQUE BRANCHE DE LA SCIENCE ECCLÉSIASTIQUE

PRIX : 7 FRANCS,

TOME UNIQUE.

S’IMPRIME ET SE VEND CHEZ J.-P. MIGNE, EDITEUR,
AUX ATELIERS CATHOLIQUES, RUE D’AMBOISE, 20, AU PETIT-MONTROUGE,

AUTREFOIS BARRIÈRE D'ENFER DE PARIS, MAINTENANT DANS PARIS.

1861

36

INTRODUCTION.

Lorsqu'on n'étudie que pour son instruc- parmi les nombreux ouvrages écrits sur ces tion particulière, on ne s'effraye pas de la matières, ne suffit pas encore. Le professeur multitude des livres qu'il faut consulter; doit l'expliquer, le développer, en y ajouce qu'on ne trouve pas dans le premier, le tant, s'il est possible, tout ce qu'ont enseisecond nous l'indique, le troisième contient gné sur l'art de la prédication les écrivains ce qui n'était pas dans les deux autres, et à dont l'autorité est le plus universellement force de lire et de réfléchir, on épuise les reconnue; c'est alors, et alors seulement matières ; mais lorsqu'il s'agit d'instruire que les jeunes lévites suivent avec fruit le les autres et surtout les jeunes gens, et de cours d'éloquence et qu'on prépare en leurs lcnr tracer, en quelque genre que ce soit, personnes de bons prédicateurs, de véritaune méthode aisée, courte et sûre, on nobles ministres de la parole de Dieu. Appelé peut leur proposer la lecture d'un grand moi-même à ces graves fonctions par la connombre d'auteurs, ni les obliger d'en ex- fiance d'un prélat vénéré, j'ai mis entre los traire ce qu'il y a d'essentiel, d'analyser, mains de mes élèves le Traité de la prédicade comparer, de réunir ce qu'ils jugeront tion publié en 1846 par un supérieur de séde plus propre au but qu'on envisage : un minaire ; j'ai fait, en même temps, un choix pareil exercice leur serait utile, sans doute, des meilleurs ouvrages sur l'éloquence en mais ils ne pourraient l'entreprendre avec général et sur celle de la chaire en particuplaisir, ni l'exécuter avec succès. Il est donc lier, afin de réunir aux avantages d'un cours du devoir d'un maitre Jaborieux de leur suivi et méthodique ceux que procure l'éaplanir les voies, en prenant sur lui tout tude des auteurs les plus recommandables ; le dégoût d'un travail qui n'est pas sans dif- j'ai lu à mes élèves sur les points les plus ficultés ; c'est tout à la fois ménager son importants de l'art oratoire les passages qui, temps et assurer, en quelque sorte, l'utilité dans ces divers auteurs, me paraissaient les de ses leçons.

plus essentiels et qui avaient un rapport inDéterminés par ces motifs et instruits par time à la leçon de leur traité, et j'ai cru reune longue expérience, Rollin et Fénelon marquer qu'ils en tiraient toujours une plus voulaient qu'on enseignat la rhétorique aux ample et plus solide instruclion. jeunes gens en leur mettant sous les yeux Cette expérience m'a convaincu qu'il seles préceptes des grands rhéteurs, ou, comme rait utile de recueillir en un seul volume dit Fénelon, la fleur de la plus pure anti- tout ce que les auteurs anciens et modernes quité. Ce conseil donné par des hommes ont écrit de plus substantiel sur le minisd'une autorité si respectable a fait surgir au tère de la prédication; quoique les règles milieu de nous un grand nombre de traités de cet art soient connues depuis longtemps, de rhétorique parmi lesquels il en est d'ex- on trouve peu d'ouvrages complets sur cette cellents et dont on fait usage dans les collé- matière ; la plupart sont rares et dispenges et les petits séminaires. Ces traités mé- dieux, quelques-uns portent encore toute la thodiques renferment ordinairement des rouille de l'ancienne école, presque tous notions assez étendues sur l'art oratoire, laissent beaucoup à désirer. Un répertoire mais ils seraient déplacés entre les inains tel que je l'ai conçu peut donc en tenir lieu : des jeunes ecclésiastiques qui suivent les quand je ne serais que l'écho de ceux que cours d'éloquence établis depuis quelque la jeunesse ecclésiastique doit regarder temps dans la plupart de nos grands sémi- conime ses maitres et ses modèles, quand je naires. L'art de la prédication a ses règles n'aurais que le mérite d'avoir extrait co particulières et il exige des études plus ap qu'il y a de meilleur dans leurs ouvrages, profondies; de la la nécessité d'un livre le jugement qu'on portera de ce recueil mo spécialement destiné aux cours d'éloquence, sera toujours assez favorable, si l'on cond'un traité de la prédication écrit sur le vient qu'il peut être utile à mes frères dans même plan que les traités de rhétorique, c'est le sacerdoce, car je n'ai pas d'autre but ní à-dire, d'un ouvrage court, net, précis, qui d'autre ambition. expose les vrais principes de la prédication, Il est inutile d'exposer ici les motifs qui qui joigne aux préceptes quelques exem- m'ont déterminé à suivre l'ordre alphabétiples, et qui indique sur chaque genre et que dans ce cours d'éloquence. Marmontel chaque matière les plus beaux endroits des à dit avec raison que dans un ouvrage qui auteurs ecclésiastiques qui ont le mieux doit tirer sa force de la progression et de connu la vraie manière de prêcher selon l'enchainement des idées, l'ordre méthodiI esprit de l'Evangile.

que est indispensable, mais que dans un Ce livre, qu'on' a de la peine à trouver livre élémentaire où chaque article porte

Dictionn. D'ELOQUENCE SACRÉE,

« PrécédentContinuer »