Images de page
PDF
ePub

DE

LECTURE ET DE CONVERSATION

BY

C. FONTAINE, B.L., L.D.,
CHAIRMAN OF FRENCH DEPARTMENT, HIGH SCHOOL OF COMMERCE, NEW YORK CITY,

Gutta cavat lapidem, non vi, sed sæpe cadendo

BOSTON, U.S.A.
D. C. HEATH & CO., PUBLISHERS

1904

HARVARD
UNIVERSITY
LIBRARY

COPYRIGHT, 1898,
By C. FONTAINE.

PRÉFACE.

L'AUTEUR de ce volume n'est ni un partisan enthousiaste ni un détracteur acharné de la “méthode naturelle”; il est de ceux qui croient qu'en matière d'enseignement, comme en beaucoup d'autres, l'application absolue d'une théorie est une presque impossibilité. Tel système qui, avec certains élèves, donne d'excellents résultats conduira avec d'autres à un complet insuccès. Si, cependant, l'étude d'une langue a pour but de donner aux élèves une connaissance pratique de cette langue, il faut que, dès les premières leçons, l'élève commence à se familiariser avec ses sons : voilà pourquoi on a écrit ce livre entièrement en français.

On demandait un jour à Goethe quels étaient les écrivains de son choix, et c'est avec enthousiasme qu'il répondit: “die Griechen, die Griechen und immer die Griechen.” Si l'on nous demandait (si parva licet componere magnis) quelle est la partie de l'enseignement du français sur laquelle doit porter l'effort du maître, nous répondrions : “ les verbes, les verbes, et toujours les verbes." C'est pour arriver à les bien enseigner que nous avons commencé, dès les premières pages, à donner aux élèves des verbes à réciter; et s'il nous était permis d'offrir ici une suggestion à nos collègues dans l'enseignement, nous leur conseillerions d'exiger l'emploi d'un verbe différent à chaque personne comme cela a été indiqué à la 5me leçon: on éviterait ainsi chez l'élève un travail mécanique.

On pourra peut-être s'étonner de trouver dans ce livre bien des répétitions, bien des questions jetées dans le même moule; qu'il nous soit permis de dire immédiatement que ces redites

« PrécédentContinuer »