Images de page
PDF
ePub

CHAPITRE XVIII. Ne dites pas :

LOCUTIONS

Ne dites pas :

Il en a bien agi, il en a mal

agi avec moi,
Des angoises,
Ainsi donc vous avez tort,
Airé (lieu),
Je me suis en allé,

Angola (chat),
A bonne heure; venir à

bonne heure,
Acheter, vendre bon marché,
Ajamber un ruisseau,
Apparution,
Apprentisse,
Aussitôt son départ,
Bailler aux corneilles,
Boulvari,
Il brouillasse,
Casuel (ce vase est),
Centaure (voix de),
Changez-vous, vous êtes tout

trempé,
Chipoteur, chipoteuse,
Coasse (le corbeau),
Cocaphonie,
Colaphane,
Comme de juste,

VICIEUSES.

Dites :

Il à bien, il a mal agi avec moi.

Des angoisses.
Ainsi vous avez tort.
Aéré (lieu).
Je m'eu suls allé, le pronom EN

précédant toujours l'auxi

liaire. Angora (chat). De bonne heure: venir de bonne

heure. Acheter, vendre à bou marché. Enjamber un ruisseau. Apparition. Apprentie. Aussitôt après son départ. Bayer aux corneilles. Hourvari. Il bruine. Fragile, cassant. Stentor (voix de). Changez de vêtements, vous êtes

tout trempé.
Chipotier, chipotière.
Croasse (le corbeau).
Cacophonie,
Colopbane.
Comme de raison, ou comme il

est juste.
Importante (affaire).
Contravention.
Corpulence.
De crainte qu'il ne vierne.
Encrasser ses habits.
Crassane (poire de).
Coasse (la grenouille).
Cloche-pied (aller a).
Il ne cesse de parler.
Éhonté.
Faire des excuses,

demander
pardon.

Conséquente (affaire),
Contrevention,
Corporence,
Crainte qu'il ne vienne,
Crasser ses babits,
Cresave (poire de),
Croasse (la grenouille),
Croche-pied (aller a),
Il ne désesse de parler,
Déhonté,
Demander excuses,

Dites :

Dépêchez-vous vite,

Dépêchez-vous.
Dernier adieu (donner le), Denier à Dieu (donner le).
Disparution,

Disparition.
Dépersuader,

Dissuader. Désagrafer,

Dégrafer. Dinde (un),

Dinde (une). Eduqué (enfant bien), Elevé (enfant bien). Elexir,

Elixir. Embauchoirs de bottes,

Embouchoirs de bottes, Embrouillamini,

Brouillamini. En outre de cela,

Outre cela. Enseigné (cet enfant a été Instruit (cet enfant a été bien).

bien), Erésipèle,

Erysipèle.
Errhes (recevoir des), Arrhes (recevoir des).
Esquilancie,

Esquipaucie.
Farce (cet homme est), Cet bomme est farceur, est plai-

saut. Filagrane,

Filigrane.
Fortuné (cet homme est), Riche (cet homme est).
Frauchipane,

Frangipane.
Gazouiller quelque chose. Gâter quelque chose.
Geane,

Géante. Généranium,

Géranium. Gigier,

Gésier. Gouailler quelqu'un,

Railler quelqu'un. Guette (de bonne),

Guet (de bon). Hémorragie de sang,

Hémorragie.
Honchets,

Jonchets.
Ici (dans ce moment), Ci (dans ce moment).
Ici (cet homme),

Ci (cet homme).
Inestimable (homme), Qui ne mérite pas d'être estimé

(homme). Jeu d'eau,

Jet d'eau. Jouir d'une mauvaise réputa. Avoir une mauvaise réputation,

tion, d'une mauvaise santé. une mauvaise santé. L'idée lui apris d'écrire,

L'idée lui est venue d'écrire. Lierre (pierre de),

Liais (pierre de). Linceuil,

Linceul. Linteaux (serviette à), Liteaux (serviette à). Lire sur un journal, sur un Lire dans un journal, dans un registre,

registre. Malgré: 11 fut forcé malgré Il fut forcé d'y consentir.

lui d'y cousentir, Massacrante (humeur), Insupportable (humeur).

Ne dites pas :

Dites :.

Matériaux.
Mégarde (par).
Malentendu.
Midi précis.
Midi (vers le).
Misérable (air).
Minuit (sur le)
Messire jean (poire de).
Ouate,
Ouragan.
Palefrenier.
Panégyrique,
Pantomime,
Passante, fréquentée (rue).
Faire une chose en perfection.

Matéreaux,
Mégard (par),
Mésentendu,
Midi précise,
Midi (vers les),
Minable (air),
Minuit (sur les);
Misser jean (poire de),
Ouette,
Oragan,
Palfermier,
Panégérique,
Pantomine,
Passagère (rue),
Faire une chose à la perfec-

Peu (un).
Percluse (personne).
Pierre de liais.
Pis (tant).
Pleurésie.
Pointilleux (homme).
Qui se porte bien (personne).
Aiguiser un couteau.
Rancunier, rancunière.
Rébarbatif.
Rebuffade.
Rebours (au) ou à rebours.
Recouvré (il a) la vue, a santé,

tion ou au parfait,
Peu (un petit),
Perclue (personne),
Pierre de lierre,
Pire (tant),
Plurésie,
Puintilleur (homme),
Portante (personne bien),
Raiguiser un couteau,
Raucuneur, rancuneuse,
Rébarbaratif,
Rébiffade,
Rebours (à la),
Recouvert (il a) la vue, la

santé, la fortuve,
Reculer en arrière,
Rémouler un couteau,
Remplir un but,
Renforci (cet enfant est),
Réprimandable,
Restez-vous () ?
Rétablir le désordre (c-à-d.,

le faire cesser),
Revange,
Rimoulade,
Sans dessus dessous,
Secoupe.
Semouille,
Soubriquet,
Soupoudrer,

la fortune.
Reculer.
Emouler un couteau.
Atteindre un but.
Cet enfant s'est renforce.
Répréhensible.
Demeurez-vous () ?
Rétablir l'ordre.

Revanche.
Rémolade.
Sens dessus dessous.
Soucoupe.
Semoule.
Sobriquet.
Saupoudrer.

Ne dites pas : Tâchez que je sois satisfait,

Tannant,
Temps (une heure de)
Tentatif,
Tête d'oreiller,
Tout de même (j'irai),
Transvider,
Trayage,
Trayer,
Trémontade (perdre la),
Trésauriser,
Très-faim, trèg-soif (j'ai),

Dites :
Faites en sorte que je sois satis-

fait, tâchez ne ponvant être

suivi de la conj. que.
Vexant, contrariant.
Une heure.
Tentant.
Taie d'oreiller,
Aussi ou également (j'irai).
Trausvaser.
Triage.
Trier.
Tramontane (perdre la).
Thésauriser.
J'ai extrêmement faim, extrême-

ment soif ; très ne peut modi.

fier les substantifs.
Tricheur.
Une fois pour toutes.
Vasistas.
Vesicatoire.
Vole (faire la).

Trichard,
Une fois pour tout,
Vagislas,
Vessicatoire,
Volte (faire la),

Règles omises à leurs places. (53) Le substantif peut être employé comme adjectif ; ce qui a lieu quand sa fonction est de qualifier: il était BERGER, et il devint ROI. Dans ce cas le substantif n'est accompagué ni de l'article ni d'aucun adjectif déterminatif, comme ce, cet, mon, ton, &c. De même l'adjectif peut être employé comme substantif ; c'est lorsqu'il représente un être ou un objet : les hypocrites, l'utile ; alors il est toujours précédé de l'article ou d'un adjectif déterminatif.

(130) Les verbes terminés à l'infinitif par cer, comme menacER, placer, prennent une cédille sous le c devant les voyelles a et o, afin de lui conserver la prononciation douce : il menaça, nous plaçons.

(131) Les verbes en er, qui ont la syllabe finale de l'infinitif précédée d'un é fermé, comme considérer, régler, changent cet é fermé eu è ouvert, devant une syllabe muette: céler, je cèle ; péter, je répèterai.

(132) Les verbes en er qui ont la syllabe finale de l'infinitif précédée d'un e muet, comme lever, mener, changent cet e muet en è ouvert devant une syllabe muette : lever, je lève, je lèverai ; semer, tu sèmes, il sèmerait ; que tu sèmes.

« PrécédentContinuer »