Images de page
PDF
ePub
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

APPROBATION.

NOUS, JEAN-MARIE-MATHIAS DEB EL A Y, par la miséricorde divine et la grâce du Saint-Siege apostolique, évêque de Troyes,

A tous ceux qui ces présentes lettres verront, salut et bénédiction en notre Seigneur Jésus-Christ.

La SOCIÉTÉ DE SAINT-Victor ayant soumis à notre approbation une nouvelle édition de l'adnsirable Introduction à la Vie Dévote, de saint François de Sales, restituée aux textes originaux, mais imprimée avec soin dans l'orthographe régulière, et précédée d'un AvantPropos fort convenable , nous ne pouvons que donner des louanges i une telle publication et la recommander à tous les lecteurs chrétiens.

Donné à Troyes, sous notre seing , l'apposition de notre sceau
et le contre-seing du chanoine-secrétaire de l'Évêché , le 2 dé-
cembre 1846.

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small][subsumed]

PARIS

PLANCY
PLON FRÈRES, IMPRIMEURS, SOCIÉTÉ DE SAINT - VICTOR

36, RUE DE VAUGIRARD.

POUR LA PROPAGATION DES BONS LIVRES.

PARIS

ÉD. TÈTU ET CIR, 3, RUE J.-J.-ROUSSEAU.

1847

AVANT-PROPOS DE L'ÉDITEUR.

Le Sauveur, passant au milieu des hommes, laissait tomber de ses lèvres ces paroles d’un universel amour et d'une vocation commune aux œuvres parfaites : « Prencz sur vous mon joug, car il est doux, et mon fardeau, car il est léger. » Alors, se pressaient autour de lui des malades qui demandaient leur guérison, des riches qui s'insormaient comment ils pourraient entrer au royaume de Dieu, des pauvres qui venaient apprendre le secret de rendre leurs souffrances bienheureuses. Le Seigneur Jésus les recevait tous : il rendait aux malades la santé, aux riches la vertu, aux pécheurs l'innocence, et tous s'en allaient contents. Il avait été dit de lui qu'il serait le roi de mansuétude et de vérité, le plus aimé comme le plus beau des enfants des hommes.

Pourquoi donc la sainte dévotion, celle vivante et limpide image de la bonté et de la beauté du fils de la vierge Marie, a-t-elle de tout temps rencontré des indifférents, et,

« PrécédentContinuer »