Images de page
PDF
ePub

LA VIE DÉVOTE,

DE

SAINT FRANÇOIS DE SALES,
ÉVÊQUE ET PRINCE de Genève,

INSTITUTEUR DE L'ORDRE DE LA VISITATION DE SAINTE MÁRIE,

NOUVELLE ÉDITION,
A l'usage de la Jeunesse Chrétienne.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

EX LIBRIS UNIVERSITATIS

NOVIOMAGENSIS

A 671029

f

www

AVIS DE L'ÉDITEUR.

Il en est des écrits des saints comme des tableaux des grands peintres : la main tremble à qui ose y toucher. Aussi n'aurions-nous jamais pensé à une nouvelle édition de l'Introduction à la vie dévote, tant soit peu différente du texte original, si nous n'avions cru que quelques légers changemens en pouvaient rendre la lecture tout à la fois et plus facile et plus répandue: plus facile, en ce que le lecteur n'y serait plus arrêté par les mots vieillis que notre langue a rejetés; plus répandue, en ce que tous les âges s'en pourraient nourrir, même ceux que Saint FRANÇOIS DE SALES avait le moins en vue quand il composa son admirable ouvrage. Tel a été donc le double but que nous nous sommes proposé dans cette nouvelle édition: mettre l'Introduction à la portée de tout le monde, rendre l'Introduction profitable à tout le monde; en faire éga

lement le livre du savant et de l'ignorant,

de l'homme du monde et de l'homme de retraite, de la jeune fille qui lit sous les yeux de sa mère et de l'écolier qui étudie loin du toît paternel; donner en un mot à l'Introduction à la vie dévote un usage universel. Puisse notre espoir n'être pas déçu ! Puissent surtout les jeunes gens, auxquels cette édition est particulièrement consacrée, la mettre en tête de leurs bons livres, y recourir en toute confiance, et y puiser, selon l'expression de Saint FRANÇOIS DE SALES lui-même, les eaux trèspures et très-claires de la vraie et solide dévotion !

ORAISON DEDICATOIRE.

O doux Jésus! mon Seigneur, mon Sauveur et mon Dieu, me voici prosterné devant votre Majesté, vouant et consacrant cet écrit à votre gloire. Animez-en les paroles de votre sainte bénédiction, afin que les âmes pour lesquelles je l'ai fait en puissent recevoir les inspirations que je leur désire, et particulierement celle d'implorer sur moi votre immense miséricorde, afin qu'en montrant aux autres le chemin de la dévotion en ce monde, je ne sois pas réprouvé et confondu éternellement dans l'autre, mais qu'à jamais je chante avec eux pour cantique de triomphe le mot que de tout mon cœur je prononce maintenant en témoignage de fidélité parmi les hasards de cette vie mortelle : VIVE JÉSUS! VIVE JÉSUS! Oui, Seigneur Jésus, vivez et régnez en nos cœurs par tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il

« PrécédentContinuer »