Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes de la vie ! On meurt deux fois, je le vois bien : Cesser d'aimer et d'être aimable, C'est une mort insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien. "
Petite encyclopédie poétique; ou, Choix de poésies dans tous les genres - Page 305
1805
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes de Voltaire: La Henriade. Poëme de Fontenoy. Odes et ...

Voltaire - 1877
...moments ; Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel, qui me consoliez Des amertumes de la vie ! On meurt deux fois, je le vois bien1 Cesser d'aimer et d'être aimable, C'est une mort insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Voltaire en exil: sa vie et son oeuvre en France et à l'étranger ..., Volume 9

Benjamin Gastineau - 1878 - 356 pages
...moments : Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes...la perte Des erreurs de mes premiers ans ; Et mon âme, aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements. Du ciel alors daignant descendre L'Amitié vint...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Centenaire de Voltaire. Voltaire en exil, sa vie et son œuvre en France et ...

Benjamin Gastineau - 1878 - 356 pages
...moments : Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes...insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien. Ainsi je deplorais la perte Des erreurs de mes premiers ans ; Et mon âme, aux désirs ouverte, Regrettait ses...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le roi Voltaire, Volume 9

Arsène Houssaye - 1878 - 249 pages
...moments, Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes...mort insupportable; Cesser de vivre, ce n'est rien. Du ciel un jour daignant descendre, L'Amitié vint à mon secours : Elle était peut-être aussi tendre....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Anthologie de l'amour, extraite des poètes français depuis le xve siècle ...

Pierre-Marie Quitard - 1878 - 520 pages
...me consoliez Des amertumes de la ue? On meurt deux fois, je le vois bien : Cesser d'aimer et d'êtrc aimable, C'est une mort insupportable, Cesser de vivre,...déplorais la perte Des erreurs de mes premiers ans; Et mon âme, aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements. Du ciel alors daignant descendre, L'Amitié...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes, Volume 36

François Marie Arouet de Voltaire - 1880
...prend par la main, M'avertit que je me retire. Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel, qui me consoliez Des amertumes de la vie ! Oue le matin louche à la nuit ! Je n'eus qu'une heure; elle est finie. Nous passons; la race qui...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Conversazioni critiche

Giosuè Carducci - 1884 - 318 pages
...già cit. del Ritter. Quoi! pour toujours vous me fuyez. Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel gui me consoliez Des amertumes de la vie! On meurt deux...mort insupportable; Cesser de vivre, ce n'est rien. Certi pesanti illustratori delle poesie leggiere di Voltaire, il Rivarpl li paragonava ai commessi...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Conversazioni critiche

Giosuè Carducci - 1884 - 318 pages
...toujours vous me fuyez. Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes fie la vie! On meurt deux fois, je le vois bien : Cesser...mort insupportable; Cesser de vivre, ce n'est rien. Certi pesanti illustratori delle poesie legyiere di Voltaire, il Rivarol li paragonava ai commessi...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Conversazioni critiche

Giosuè Carducci - 1884 - 318 pages
...vu: ediz. già cit. del Ritter. Quoi! pour toujours vous me fuyez. Tendresse, illusion, folie, Dans du ciel qui me consoliez Des amertumes de la vie!...meurt deux fois, je le vois bien : Cesser d'aimer et d'Atre aimable, C'est une mort insupportable; Cesser de vivre, ce n'est rien. Certi pesanti illustratori...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les Poètes français: recueil des chefs-d'oeuvre de la poésie ..., Volume 3

Eugène Crépet - 1887
...moments : Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi ! pour toujours vous me fuyez. Tendresse , illusion , folie , Dons du ciel , qui me consoliez Des amertumes...mort insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien. 209 Et mon âme , aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements. Du ciel alors daignant descendre...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF