Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes de la vie ! On meurt deux fois, je le vois bien : Cesser d'aimer et d'être aimable, C'est une mort insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien. "
Petite encyclopédie poétique; ou, Choix de poésies dans tous les genres - Page 305
1805
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le théatre de Voltaire ...

Émile Deschanel - 1888 - 444 pages
...moments Qu'il en soit un pour la sagesse . Quoi ! pour toujours vous me fuyez , Tendresse , illusion , folie , Dons du Ciel, qui me consoliez Des amertumes...Cesser de vivre, ce n'est rien. Ainsi je déplorais Ja perte Des erreurs de mes premiers ans Et mon âme, aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Littérature française: deuxième anné : 18ème et 19ème siècle

Eugène Aubert - 1897 - 290 pages
...deux moments; Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel, qui me consoliez Des amertumes...déplorais la perte Des erreurs de mes premiers ans; Et mon âme, aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements. Touché de sa beauté nouvelle, Et de sa lumière...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Société des antiquaires de Picardie: Bulletin, Volume 19

Société des antiquaires de Picardie - 1898
...de plus redoutable que de cesser de plaire ? On meurt deux fois, je le vois bien, Cesser de plaire et d'être aimable C'est une mort insupportable, Cesser de vivre, ce n'est rien. Affiches, 1773. 55. On dit, non sans bonnes raisons. L'amour de toutes les saisons, II est le plus...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Bulletins de la Société des antiquaires de Picardie

Société des antiquaires de Picardie - 1898
...de plus redoutable que de cesser de plaire ? On meurt deux fois, je le vois bien, Cesser de plaire et d'être aimable C'est une mort insupportable, Cesser de vivre, ce n'est rien. Affiches, 1773. 55. On dit, non sans bonnes raisons. L'amour de toutes les saisons, II est le plus...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Deutsche Revue über das gesamte nationale Leben ..., Volumes 3 à 4 ;Volume 25

1900
...llrtetlS= f))riid§ fo betrübt, feajj ic§ mit SBoItaire fagen möchte: ,0n meurt deux fois, je le sens bien; Cesser d'aimer et d'être aimable, C'est une mort insupportable; Cesser de vivre ce n'est rien."1 . . . 3f)r freunbfcijaftlidjeS SScrb/altnté erlitt inbeS burdj biefe Spifobe feine Störung...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Le musée de la conversation: répertoire de citations françaises ..., Volume 2

Roger Alexandre - 1902
...stances à Mme Du Châtelet où il se prend à regretter de vieillir (il avait quarante-sept ans) : On meurt deux fois, je le vois bien : Cesser d'aimer...mort insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien. (6e stance.) Houdar de La Motte avait dit aussi, à la fin de sa poésie sur le Célibat : On meurt...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La sarabande: ou, Choix d'anecdotes, bons mots, chansons ..., Volume 1

Leon Vallée - 1903
...emportements ; Nous ne vivons que deux moments, Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes...déplorais la perte Des erreurs de mes premiers ans Et mon ûme, aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements. Du ciel, alors daignant descendre, L'Amitié...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Opere di Giosuè Carducci, Volume 13

Giosuè Carducci - 1903
...moments : Qu' il en soit un pour la sagesse. Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel qui me consoliez Des amertumes...meurt deux fois, je le vois bien : Cesser d'aimer et d' ètre aimable, C' est une mori insupportable; Cesser de vivre, ce n' est rien. Certi pesanti illustratori...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La Revue latine, Volume 4

Emile Faguet - 1905
...philosophe et comme homme libre ; car Fnge suspicari Cujus oetavnm trepidavit œtas Claudere luslnim (1). On meurt deux fois, je le vois bien ; Cesser d'aimer et d'être aimable Est une mort insupportable ; Cesser de vivre, ce n'est rien. Ainsi je déplorais la perte Des erreurs...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les cent meilleurs poèmes (lyriques) de la langue française

Auguste Dorchain - 1907 - 159 pages
...moments ; Qu'il en soit un pour la sagesse. Quoi ! pour toujours vous me fuyez, Tendresse, illusion, folie, Dons du ciel, qui me consoliez Des amertumes...la perte Des erreurs de mes premiers ans ; Et mon âme, aux désirs ouverte, Regrettait ses égarements. M Du ciel alors daignant descendre, L'Amitié...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF