Maximes et Réflexions diverses

Couverture
République des Lettres, 3 juil. 2013 - 216 pages

Texte intégral comprenant les Réflexions morales, les Maximes supprimées, les Maximes posthumes et les Réflexions diverses, suivi d’une biographie de François VI, duc de La Rochefoucauld. Le thème majeur des "Maximes" est cet amour de soi exclusif qu’avec saint Augustin les spirituels dénoncent comme l’obstacle premier à l’amour de Dieu. C’est celui de la fausseté des vertus humaines du fait de l’omniprésence en chacun de nous de l’amour-propre, entendu comme «l’amour de soi et de toutes choses pour soi» comme le suggère l’épigraphe du livre: «Nos vertus ne sont, le plus souvent, que des vices déguisés». Mais pour La Rochefoucauld, s’il est vrai que l’homme est toujours soumis à l’amour-propre, il lui reste cependant la possibilité de se montrer vrai et authentique. La thématique de l’être et du paraître traverse toute son œuvre. Le «portrait du cœur de l’homme» qu’il entend donner est l’une des premières tentatives visant à démasquer nos comportements, à démystifier nos prétentions à l’héroïsme et à la sagesse, à faire intervenir ce qui sera de nos jours appelé l’inconscient: «l’homme est agi, qui croit agir».

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

Duc et pair de France, philosophe moraliste connu pour ses Mémoires et surtout ses célèbres "Maximes", François VI de la Rochefoucauld est né à Paris le 15 septembre 1613. Il meurt le 17 mars 1680.

Informations bibliographiques