Chant de l'amour et de la mort du cornette Christophe Rilke

Couverture
République des Lettres, 28 nov. 2013 - 48 pages

À la fois poème lyrique en prose, récit épique et méditation sur l’expérience de la vie et de la mort, le "Chant de l’amour et de la mort" s’inspire du tragique souvenir de l’un des ancêtres du poète, le cornette (porte-étendard) Christophe Rilke qui, après avoir découvert l’amour dans les bras d’une jeune femme, est tué lors d’une chevauchée héroïque pendant une bataille entre les armées de l’Empire austro-hongrois et de l’Empire ottoman. Pour l’auteur même des "Lettres à jeune poète", cette œuvre de jeunesse écrite en une seule nuit a «le rythme du sang qui le traverse, qui le porte, qui l’entraîne d’un bout à l’autre, sans qu’il y ait un moment d’hésitation ou d’incertitude.»

À propos de l'auteur (2013)

Rainer Maria Rilke, l'un des plus grands poètes de langue allemande du XXe siècle, est né le 4 décembre 1875 à Prague. Il se lie à Lou Andréas Salomé, rencontre Tolstoï, puis devient le secrétaire d'Auguste Rodin en 1906. Il publie plusieurs recueils de poésies puis ses célèbres "Lettres à un jeune poète" en 1909 et "Les Cahiers de Malte Laurids Brigge" en 1910. Atteint d'une leucémie aiguë, il meurt à la clinique de Valmont (Suisse), le 29 décembre 1926.

Informations bibliographiques