L'automne à Madrid vers 1950

Couverture
République des Lettres, 26 nov. 2013 - 224 pages

Quatre portraits d'écrivains et d'amis – Caneja Juan Manuel, Signe de Baroja, Le Madrid d'Eloy, Luis Martin-Santos, un memento – qui dessinent autant de figures de Madrid. Juan Benet, qui a grandi dans un Madrid familial et provincial d'un demi-million d'habitants à peine, un Madrid qui était encore chemin de transhumance dans les années 1950, partagé entre la peur et la pénurie, offre dans ces pages, par le biais d'une observation sagace, d'un art nuancé du portrait, d'une interprétation littéraire perspicace ou d'anecdotes pittoresques, le panorama nostalgique de ces années sombres où commençaient à briller quelques lueurs d'espoir.

À propos de l'auteur (2013)

Écrivain et ingénieur, Juan Benet est né le 7 octobre 1927 à Madrid (Espagne). Traducteur de William Faulkner, il crée comme lui un lieu géographique imaginaire dans "Tu reviendras à Région", microcosme mythique de l'Espagne meurtrie par la guerre civile. Sa réflexion critique sur la littérature et l'histoire accroît encore la résonance de ses romans et nouvelles dans de brillants essais littéraires tels que "L'Automne à Madrid vers 1950" et "La Construction de la Tour de Babel". Il est est mort le 5 janvier 1993, à l'âge de 66 ans.

Informations bibliographiques