L'Eveil de la Glèbe

Couverture
République des Lettres, 22 juin 2021 - 260 pages

Un homme de bonne volonté, Isak, devient propriétaire d'un lopin de terre désertique en Norvège et commence son dur labeur, luttant contre l'hostilité de la glèbe et de la nature. Il épouse Inger, une femme simple et courageuse comme lui. Malgré les obstacles et les difficultés — mensonge, jalousie, concupiscence, cupidité et autres turpitudes de l'humanité sur cette terre — leur travail avance favorablement. Chaque progrès, chaque cadeau de la providence est accueilli par les deux époux avec une gratitude pleine de révérence. Remarquable roman pour son style, ses analyses psychologiques, la puissance de son souffle et le sens poétique de la nature qui s'y déploie, "L'Éveil de la Glèbe" est sans doute aussi une réponse de Knut Hamsum — lui-même fils de paysans et autodidacte — à ceux qui le critiquaient pour ses personnages moralement faibles.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2021)

Quatrième enfant d'une famille paysanne, Knut Hamsun – pseudonyme de Knut Pedersen – naît le 4 août 1859 à Garmostraet, un village situé près de Lom (Norvège). Devenu apprenti cordonnier, il étudie en autodidacte la littérature et commence à écrire des poèmes. En 1888, il publie anonymement dans une revue un récit semi-autobiographique d'une grande finesse psychologique intitulé "La Faim" qui connaît un grand succès et lance sa carri§re littéraire. Son oeuvre investit désormais un vaste champ social et historique tout en célébrant la nature et le vagabondage comme expérience existentielle. Par élistisme nietzschéen, il soutient l'Allemagne hitlérienne lorsqu'éclate la Seconde Guerre Mondiale. Il décède le 19 février 1952 dans sa ferme de Norholm, près de Grimstad.

Informations bibliographiques