Histoire des villes de France, avec une introduction générale pour chaque province, Volume 5

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières


Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 488 - LE ROI D'YVETOT. IL était un roi d'Yvetot, Peu connu dans l'histoire ; Se levant tard, se couchant tôt, Dormant fort bien sans gloire, Et couronné par Jeanneton D'un simple bonnet de coton, Dit-on.
Page 540 - Si vous perdez vos enseignes, ralliez-vous à mon panache blanc ; vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la gloire.
Page 362 - ... n'en avaient ni moins de confiance ni plus de souci; ils se riaient des vents et des flots , qui n'avaient pu leur nuire : « La force de la tempête , chantaient-ils , aide le « bras de nos rameurs, l'ouragan est à notre service, il « nous jette où nous voulions aller3.
Page 379 - Monuments, sites et costumes de la Seine-Inférieure, de l'Eure, du Calvados, de l'Orne et de la Manche, dessinés d'après nature par Félix Benoist, et lithographies par les premiers artistes...
Page 488 - ... reliques qu'il fit porter comme une sauvegarde à la tête de ses troupes, dans l'espérance que la protection de ces nouveaux patrons le mettrait à l'abri des peines dues à son parjure. Enfin le catéchisme du concile de Trente approuve la coutume de jurer par les reliques.
Page 592 - Clercs, évêques, ce terrain est « à moi; c'était l'emplacement de la maison de « mon père; l'homme pour lequel vous priez me « l'a pris de force pour y bâtir son église'. Je n'ai « point vendu ma terre , je ne l'ai point engagée , « je ne l'ai point forfaite , je ne l'ai point donnée; « elle est de mon droit, je la réclame3.
Page 472 - Je ne vous ai point appelés, comme faisaient mes prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés. Je vous ai fait assembler pour recevoir vos conseils, pour les croire, pour les suivre, bref, pour me mettre en tutelle entre vos mains; envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et aux victorieux.
Page 429 - Charles ! répondit le roi ; ils sont mauvais traîtres : vous ne savez pas tout ce que je sais. » Le roi fit quelques pas, et , saisissant une masse d'armes , il en frappa le comte d'Harcourt entre les épaules , et dit : « Traître orgueilleux ! par l'âme de mon père , tu n'échapperas pas.
Page 486 - Le foyer domestique des malheureux habitants de ces réduits se compose d'une litière de paille effondrée, sans draps ni couvertures; et leur vaisselle consiste en un pot de bois ou de grès écorné, qui sert à tous les usages. Les enfants les plus jeunes couchent sur un sac de cendres; le reste de la famille se plonge pêle-mêle, père et enfants, frères et sœurs, dans cette litière indescriptible, comme les mystères qu'elle recouvre.
Page 486 - On n'entre dans les maisons que par des allées basses, étroites et obscures, où souvent un homme ne peut se tenir debout. Les allées servent de lit, à un ruisseau fétide chargé des eaux grasses et des immondices de toute espèce qui pleuvent de tous les étages, et qui séjournent dans de petites cours mal pavées, en flaques pestilentielles. On y monte par des escaliers en spirale, sans garde-fous, sans lumière...

Informations bibliographiques