L'art de vérifier les dates...

Couverture
Moreau, imprimeur, 1818
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 273 - Souvenez-vous que vous êtes du sang des Bourbons ; et , vive Dieu ! je vous ferai Voir que je suis votre aîné. A. quoi ils répondirent : Non? vous montrerons que vous avez de bons cadets.
Page 447 - Ier du nom, duc de Nemours, deuxième fils de Jacques de Savoie, duc également de Nemours, et d'Anne d'Est, veuve de Henri, duc de Guise. Son mariage s'était fait, le i4*vrili6i8, par contrat passé à Bruxelles , du consentement du roi Louis XIII et en présence de l'ambassadeur de France. Charles, père de la princesse, lui donna en dot le duché d'Aumale et le comté de Maulevrier avec tous ses autres domaines, ne se réservant que le titre de duc d'Aumale. Il fut aussi stipulé dans le même...
Page 21 - Roye ; elle portait pour armes : d'or, à la croix de gueules, cantonnée de seize alérions d'azur; au franc-canton d'argent, chargé d'une étoile de sable , etc.
Page 115 - II écartelé : au 1 d'azur à trois fleurs de lis d'or (France), aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules chargée de cinq coquilles d'argent et cantonnée de seize alérions d'azur (Montmorency-Laval), au 4 d'azur à trois fleurs de lis d'or brisé d'une bande componée d'argent et de gueules (Évreux).
Page 213 - Par ma foi, beau-frère et beau-cousin, je vous >> dois aimer par-dessus tous les autres princes de » ce royaume, et ma belle cousine votre femme: » car, si vous et elle ne fussiez, je fusse demeuré » à toujours au danger de mes adversaires, et n'ai » trouvé meilleur ami que vous.
Page 47 - Europe qui méritât si bien la couronne de France que la sienne, dont les grands hommes l'ont toujours soutenue et même augmentée au prix de leur sang.
Page 464 - J'approuve que vous soyez remariée; je vous laisse le choix des partis, et de tout le royaume je n'en excepte qu'un seul homme. C'est le duc de Guise ; c'est l'homme...
Page 505 - Vendosme, diront en leur conscience avoir fait et commis le plus piteux cas rêmissible ; et que , dans le cas où il n'y en aura pas de cette espèce dans les prisons de Vendôme , on, soudoiera un pauvre homme pour le représenter, lequel, nudpieds et en petits draps ( en chemise ) , portera à la procession un cierge de trente-deux livres , qui brûlera ensuite devant la Sainte Larme jusqu'au jour de Pâques. Le comte Louis, après avoir fait ce vœu, recouvra la santé , et sortit de prison sur...
Page 305 - Et ce dragon représentoit le diable; et offrant deux chandelles à ceste saincte, il en vouoit une à elle, et l'autre à monsieur le diable, avec ces mots : Si Dieu ne me veut ayder, le diable ne me peut manquer.
Page 266 - Louis, son aine , ayant été choisi pour être l'un des otages que le roi Jean donna au roi d'Angleterre pour obtenir sa liberté...

Informations bibliographiques