Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres
" J'ai perdu jusqu'à la fierté Qui faisait croire à mon génie. Quand j'ai connu la Vérité, J'ai cru que c'était une amie : Quand je l'ai comprise et sentie, J'en étais déjà dégoûté. Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés... "
Revue générale - Page 475
1874
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Premières poésies: 1829-1835

Alfred de Musset - 1867 - 356 pages
...dégoûté. Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde. Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré. Bury, I4juiu 1840. fOESlES NOUVËLLES. 1 7 UNE SOIRÉE PERDUE...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Poésies, Volumes 1 à 2

Alfred de Musset - 1867
...dégoûté. Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde. Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré. iiurv. M juin ieiu. UNE SOIRÉE PERDUE J'étais seul, l'autre...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

The North British review, Volume 49

1868
...309 Et pourtant .elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde. Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré." We cannot call this poem exactly healthy. It has a tearfulness...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Recueil de poésies pour les jeunes filles, par mme de Witt

Henriette de Witt - 1873
...dégoûté. Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle, Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde. Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré. ALFRED DE MUSSET. KSl'OIH EN DIEU Si mon cœur fatigué du rêve...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

À la brunante: contes et récits

Faucher de Saint-Maurice - 1874 - 347 pages
...faisait rire de lui, lorsqu'il exhalait l'acte d'humilité et de contrition qui se termine par ces vers : Le seul bien qui me reste au inonde Est d'avoir quelquefois pleuré. Je pleure donc en comptant mes morts chéris, et pourtant ce n'est pas faute de me surprendre à fredonner...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Les Poetes français, Recueil de poésies françaises

Emil Pfundheller - 1875
...dégoûté! Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde. Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré. AJ.FKED DE MUSSET. LE RHIN ALLEMAND. Réponse à la Chanson...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Entretiens sur la grammaire

Lambert Sauveur - 1875 - 335 pages
...Vérité, J'ai cru que c'était une amie ; Quand je l'ai comprise et sentie, J'en étais déjà dégoûté. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde, Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré." Id. 175. " Me voici devant un charmant bouquet de lilas que...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Alfred de Musset: étude littéraire

Secrétan - 1875 - 158 pages
...dégoûté. Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde ; Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré. Jamais langue humaine ne rencontra plus amère expression de...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La littérature française au dix-neuvième siècle

Jean-Pierre Charpentier - 1875 - 370 pages
...dégoûté. Et pourtant elle est immortelle, Et ceux qui se sont passé d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde : Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré. Quoi qu'il en soit, M. Alfred de Musset va tous les jours grandissant....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

A Manual of French Literature: Containing Selections from the Best French ...

Richard Adolf Ploetz - 1878 - 780 pages
...dégoûté. Et pourtant elle est éternelle, Et ceux qui se sont passés d'elle Ici-bas ont tout ignoré. Dieu parle, il faut qu'on lui réponde; Le seul bien qui me reste au monde Est d'avoir quelquefois pleuré I 4. UNE SOIRÉE PERDUE. (1840.) J'étais seul, l'autre soir,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF